Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bilan des soldes à Limoges : l'électroménager s'en sort haut la main comparé au prêt-à-porter

-
Par , France Bleu Limousin

Les soldes d'été ne sont pas catastrophiques se rassurent les commerçants de Limoges. Cependant, après quatre semaines de promotions dans une période de crise sanitaire, le bilan est mitigé, le prêt-à-porter et les magasins de chaussures n'ayant pas eu la cote comparé à l'électroménager.

Certains commerçants sont agréablement surpris : la fréquentation est un peu plus haute que prévue, mais cela ne compensera pas pour autant le fait d'organiser les soldes en plein été.
Certains commerçants sont agréablement surpris : la fréquentation est un peu plus haute que prévue, mais cela ne compensera pas pour autant le fait d'organiser les soldes en plein été. © Radio France - Noémie Philippot

Des soldes en plein été, ce n'était pas la période idéale selon certains commerçants de Limoges. Avec les départs en vacances et le tourisme qui en a pris un coup début juillet, le bilan des soldes est mitigé à Limoges. Enfin, il faut le replacer dans son contexte de crise sanitaire, qui est très révélatrice de notre consommation explique Yannick Lequimenère, directeur du centre commercial Family Village au nord de Limoges : "_sur tout l'équipement de la maison, il y a de très bons résultats_, que ce soit l'informatique, la téléphonie, l'électroménager. Je pense que les gens font plus attention à ce qu'ils peuvent améliorer dans leurs habitations puisqu'ils y ont passé plus de temps."

Le prêt-à-porter y perd beaucoup en revanche, même si le mois de juillet permet de compenser le mois précédent mais "l'activité n'est pas comparable à des soldes qui commencent en juin", selon Jean François Pailloux, président de l'association des commerçants de Limoges, Pignon sur rue 87, qui tente de relativiser :  "on va pas dire que c'est catastrophique, la situation post-confinement n'a pas été si mauvaise que ça. Il y a eu une relance au niveau des chiffres qui s'est vu en centre-ville de Limoges mais ça reste moindre par rapport aux années précédentes."

Alors la faute au report des soldes ? Certainement pas pour Marcel Bravard, qui détient 6 boutiques indépendantes à Limoges telles que DUO rue du consulat, les doudounes JOTP, la bijouterie Diamanta, etc. : "on devrait maintenir ces dates de soldes et interdire les ventes privées qui fait l'embellie de toutes les grandes chaînes. On devrait mettre des rabais qui ne descendent pas en dessous de 50%. _Nous, nous avons un chiffre d'affaires positif depuis le déconfinement et après la période de soldes. Je pense qu'_il y a un effet après covid où les gens veulent se faire plaisir".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess