Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bilan mitigé des commerçants au marché de Noël à Bordeaux

dimanche 27 décembre 2015 à 10:21 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde

C'est le dernier jour pour profiter du marché de Noël à Bordeaux : il ferme ses portes ce soir. Environ 350 000 personnes ont fréquenté les allées Tourny ces cinq dernières semaines. Mais les commerçants font un bilan mitigé de cette édition 2015.

Dernier jour pour profiter du marché de Noël
Dernier jour pour profiter du marché de Noël © Radio France - Pauline Pennanec'h

Bordeaux, France

La fréquentation du marché de Noël reste sensiblement la même que l'an passé : environ 350 000 personnes étaient au rendez-vous. Mais les attentats de Paris n'ont pas fait l'affaire des commerçants, qui ressentent tout de même une baisse de fréquentation, et surtout une baisse du pouvoir d’achat

Marina Gerard tient une boutique de décoration sur le bassin d’Arcachon et participe au marché de Noëll depuis trois ans. Elle pense tourner aux alentours des -30 % par rapport à l'an dernier : "On voit qu'il y a moins de sacs dans les mains, moins de dépenses, moins de consommation... On est tous avec des chiffres un peu en baisse" déplore la commerçante.

Tendance confirmée par Nelia Albedro, qui tient un stand d’emportes pièces pour la pâtisserie : "On ne sait pas vraiment si c'est le marché qui est à remettre en question ou si ce sont les attentats qui ont eu des répercutions" dit-elle.

Rumeurs d'attentats au marché

Pour l'organisation, le beau temps était au rendez-vous. Idéal pour amener du monde, surtout les mercredis et les week-ends. Mais forcément, le début a été un peu difficile, explique Florence Cambeau, responsable communication du marché de Noël. "Il y a eu des rumeurs d'attentats sur le marché de Noël qui ont circulé, immédiatement démenties par la gendarmerie. Mais le mal était déjà fait" raconte-t-elle.

Mais Laetitia relativise. La créatrice de bijoux exposait pour la première fois, et pour elle, "ça s'est bien passé" : "On n'avait pas un objectif énorme, on est plutôt contente" mais elle avoue, "aux dires des autres commerçants, qu'il y a eu moins de passage que les années précédents quand même".

Laetitia reviendra l’année prochaine, mais pas certain que ce soit le choix de tous les commerçants.