Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Black Friday : "c'est devenu imparable, on est quasiment obligé de faire des réductions !"

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

Toutes les boutiques s'y mettent... ou plutôt s'y sont déjà mises, depuis leur réouverture il y a une semaine. L'opération commerciale du Black Friday censée ne durer qu'une journée s'étend en fait sur plusieurs jours.

Annecy (Haute-Savoie) : le Black Friday s’affiche sur les vitrines des boutiques.
Annecy (Haute-Savoie) : le Black Friday s’affiche sur les vitrines des boutiques. © Radio France - Richard Vivion

Black Friday, moins 30% … jusqu’à moins 50% ! La valse des étiquettes s’affichent sur une majorité de vitrines. "C’est une fête commerciale américaine qui a bien pris chez nous", confie le propriétaire d’une boutique de vêtements à Annemasse. "L’année dernière, elle a très bien fonctionné, poursuit Luc Tarantola. Et cette année, avec la Covid-19, on sent que les gens sont encore plus impatients de faire des affaires." 

Des promos déjà depuis plusieurs jours

Initialement prévu le 27 novembre, le Black Friday a été décalé à ce vendredi 4 décembre afin de permettre aux commerces fermés en raison de la pandémie de participer, eux aussi, à ce bal des promotions. Or, depuis la réouverture des boutiques samedi dernier, de nombreuses enseignes proposent déjà des remises."C’était compliqué de vendre des articles plein pot alors que le tapage médiatique autour du Black Friday annonçait les promos pour le vendredi suivant", explique Luc Tarantola. Depuis plusieurs jours déjà, il affiche -20% dans son magasin. "Nous devions agir avant, par respect envers notre clientèle." 

Annecy (Haute-Savoie) : le Black Friday et ses promotions.
Annecy (Haute-Savoie) : le Black Friday et ses promotions. © Radio France - Richard Vivion

Des commerçants bien obligés de suivre le mouvement

En théorie, le Black Friday ne dure qu'une journée. Mais la législation est variable, et les stratégies des enseignes le sont aussi. "Chacun fait ce qu'il veut !" reconnait Anna, dans un magasin de vêtement chambérien. Ce qui explique donc cet affichage du Black Friday dans les vitrines depuis la réouverture des magasins, il y a déjà une semaine.

C'est devenu imparable. Si on ne fait pas le Black Friday, les gens ne viennent pas ou vont ailleurs. On est quasiment obligé de faire des réductions sinon les gens ne comprennent pas - Fabienne, dans sa boutique de prêt-à-porter de Chambéry. 

Comme certains magasins font durer le Black Friday sur plusieurs jours, chacun se sent obligé de s'aligner... mais pas forcément avec le sourire. "Dans la durée ça va être compliqué si on étend à chaque fois d'un jour, de trois jours ou d'une semaine. Si tout le mois de décembre devient 'Black Friday', ça va devenir compliqué pour les marges" explique Fabienne, commerçante en centre-ville de Chambéry.

"Mais on est contents de travailler, de retrouver nos clients", tempère, un brin philosophe Luc Tarantola, propriétaire d'un magasin de vêtement à Annemasse. "On va essayer de minimiser les dégâts mais je ne veux pas renter dans une course au chiffre d’affaires. Je veux que cela reste du plaisir." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess