Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Blocage de Magyar à Arc-lès-Gray : le patron débloque le site lui même à la meuleuse

-
Par , France Bleu Besançon

A Arc-lès-Gray, le blocage de l'usine Magyar a repris ce mardi matin. Le directeur est venu lui-même couper la chaîne qui bloquait le site avec une meuleuse. Les salariés, eux, sont toujours en grève pour réclamer des augmentations de salaires.

Le directeur de Magyar est venu en personne débloquer le site à la meuleuse ce mardi matin
Le directeur de Magyar est venu en personne débloquer le site à la meuleuse ce mardi matin © Radio France - Jean-François Fernandez

Pas de sortie de crise en vue chez Magyar à Arc-lès-Gray. Les salariés de cette usine produisant des camions citernes se sont mis en grève la semaine dernière pour réclamer des hausses de salaires et ils ont même repris le blocage du site ce mardi matin. Le directeur de l'usine est du coup venu en personne couper la chaîne qui bloquait le site avec une meuleuse pour permettre à quelques employés d'entrer. Mais une centaine de salariés continuent à faire grève.

Aux yeux des grévistes, la proposition de la direction lundi est très insuffisante explique Sébastien Darbelet, délégué syndical CFDT chez Magyar : "On n'est vraiment pas écoutés par notre direction, on a été abandonnés par notre PDG. ils campent sur leur positions pour dire que leur proposition de 0,5% d'augmentation générale est la meilleure. l'augmentation individuelle de 1% est à la tête du client. " 

Une direction "sourde au dialogue social" selon la CFDT

Et de déplorer aussi le manque de dialogue social. "On a une direction complètement sourde au dialogue social, et ce depuis des années. On l'a vu encore avec la direction qui coupe la chaîne à la meuleuse. L'année dernière, on a bossé pour le Covid, on leur sort des camions. On veut juste _un geste pour les salariés après dix ans de bénéfices_" conclut Sébastien Darbelet.

Magyar emploie près de 220 salariés à Arc-lès-Gray

Magyar est l'un des principaux constructeurs de citernes sur camion ou semi-remorque, pour des liquides alimentaires ou pétroliers. La société emploie 185 personnes en CDI et 35 à 40 intérimaires. Sollicitée la semaine dernière, la direction de l'usine n'a pas souhaité communiquer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess