Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Bobigny : la mairie souhaite supprimer les loyers, l'office HLM s'y oppose

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La semaine dernière, la mairie de Bobigny (Seine-Saint-Denis) envisageait d'annuler tout simplement les loyers du mois d'avril des 4 000 familles locataires de l'Office Public de l'Habitat de la ville. Mais pour le président de l'OPH, c'est tout simplement impossible.

Photo d'illustration Bobigny
Photo d'illustration Bobigny © Maxppp - Maxppp

Fausse joie pour des milliers de locataires à Bobigny en Seine-Saint-Denis. La semaine dernière, la mairie (dirigée par l'UDI) souhaitait annuler le loyer du mois d'avril des familles logées par l'office HLM de la ville. Une mesure proposée pour aider les ménages qui subissent des pertes de revenus en raison du confinement lié à l'épidémie de coronavirus. Au total, 4 000 foyers étaient concernés. Mais ce mercredi 29 avril 2020, l'OPH, le président de l'Office public de l'habitat, a rédigé une lettre destinée aux locataires pour leur expliquer que ce ne sera pas possible.

Pas tenable financièrement selon l'OPH

Cette suppression des loyers "ne repose sur aucune base légale" et pourrait être retoquée par le préfet. Mais surtout, la situation financière de l'OPH ne lui permet pas "l'exonération des loyers". La perte était évaluée à 1,6 million d'euros et même si la mairie s'était engagée à rembourser 50% de cette somme, le trou dans la trésorerie serait trop important. 

La mairie maintient sa proposition

Ce jeudi 30 avril, dans un communiqué envoyé à la presse, la mairie défend et maintient sa proposition : "La municipalité de Bobigny affirme que cette exonération sera bien présentée en conseil d'administration de l'OPH, seul organe capable de prendre une telle décision. _Il ne s'agit donc absolument pas d'un effet d'annonce_". Dix administrateurs ont cosigné un courrier adressé à Jonathan Berrebi, le président de l'Office afin d'exiger la tenue de ce conseil d'administration extraordinaire pour évoquer cette question de l'exonération des loyers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu