Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Boisseuil s'agrandit "pour ré-équilibrer l'offre commerciale et empêcher la clientèle d'aller ailleurs qu'à Limoges !"

jeudi 23 novembre 2017 à 9:32 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Le centre commercial de Limoges-Boisseuil, version 2017, est inauguré ce jeudi. Agrandi, rénové, il permet d'offrir désormais autant de choix au sud qu'au nord de l'agglo, explique Didier Zeugschmitt. En charge du projet, il était l'invité de France Bleu Limousin à 8h15.

Toute la façade du centre commercial a été refaite
Toute la façade du centre commercial a été refaite - ©centre commercial Boisseuil

Limoges, France

Ce sera à terme le plus grand centre commercial du Limousin, avec près de 50 boutiques de plus qu'avant. Limoges-Boisseuil s'est mis à la page après des mois de rénovation. Pour parler de cette inauguration, et de ce projet, Françoise Pain recevait à 8h15 celui qui l'a mené à bien, Didier Zeugschmitt.

Un problème d'offre globale, pas de concurrence

"Le site n'était plus dans son temps", justifie le chef de projet, il fallait le mettre au goût du jour. Il se félicite d'avoir "réussi à ramener des enseignes qui n'étaient pas ou plus sur la ville", même si c'est beaucoup moins facile qu'il y a 20 ans ! Quant à savoir si cet agrandissement menace les autres zones commerciales, la réponse de Didier Zeugschmitt est "non". L'idée est d'offrir suffisamment de choix aux habitants de la région pour qu'ils n'aient pas besoin d'aller à Bordeaux ou Toulouse.

"Les centres-villes doivent faire comme nous, réfléchir à moderniser leur outil de travail

Reste le problème des centres-villes : 14% de locaux commerciaux vacants à Limoges. "Les centres-villes doivent comme nous réfléchir à un parcours client qui n'existe pas : il faut des parkings, des accès simples, des kakémonos pour guider le chaland". Didier Zeugschmitt, qui est aussi expert en immobilier commercial, reconnaît toutefois que "c'est compliqué parce que c'est un investissement public pour du privé, et ce sont des indépendants".