Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Booking.com va licencier un quart de ses effectifs, les 700 salariés de Tourcoing dans l'attente

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

La plateforme de réservation touristique Booking.com annonce réduire ses effectifs d'un quart à cause de l'épidémie de coronavirus. On ne sait pas encore si le centre de service client de Tourcoing dans le Nord est concerné.

La compagnie, basée à Amsterdam, compte 700 à 800 salariés à Tourcoing (Nord).
La compagnie, basée à Amsterdam, compte 700 à 800 salariés à Tourcoing (Nord). © Maxppp - Julio PELAEZ

Booking.com a été frappée de plein fouet par les conséquences économiques de l'épidémie de coronavirus. L'entreprise hollandaise, qui emploie 17.500 personnes, annonce mardi 4 août qu'elle va licencier un quart de ses salariés.

Les détails seront connus "dans les semaines et les mois  venir". On ne sait pas encore si les 700 à 800 salariés du centre de service client de Tourcoing sont concernés. C'est le plus gros site de l'entreprise en France. Booking.com emploie en tout un millier de personnes dans l'Hexagone.

Le coronavirus a "dévasté l'industrie du voyage"

"La crise du Covid-19 a dévasté l'industrie du voyage, et nous continuons à en ressentir l'impact avec les volumes de voyages qui restent considérablement réduits", déclare Booking.com dans un communiqué. "Bien que nous ayons fait beaucoup pour sauver autant d'emplois que possible, nous pensons que nous devons restructurer notre organisation pour qu'elle corresponde à nos attentes concernant l'avenir (de l'industrie) du voyage."

D'autres plateformes en ligne, comme Airbnb et TripAdvisor,  ont aussi annoncé le licenciement d'environ un quart de leurs effectifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess