Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : des mesures pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées

-
Par France Bleu Gironde

La Ville de Bordeaux a été choisie pour expérimenter le programme national Personnes âgées en risque de perte d'autonomie, Paerpa. Le but est d'améliorer la prise en charge des Bordelais de plus de 75 ans et d'éviter le plus possible l'hospitalisation.

Signature convention Paerpa
Signature convention Paerpa © Radio France

Avec 19 200 personnes âgées de plus de 75 ans, Bordeaux a été choisie, ainsi que huit autres territoires français, pour mettre en place le programme national Paerpa : Personnes âgées en risque de perte d'autonomie. La Ville de Bordeaux et l'Agence régionale de santé (ARS) d'Aquitaine, ont jusqu'en 2017 pour expérimenter 29 dispositifs visant à prévenir et détecter au mieux le début de la perte d'autonomie chez les personnes âgées.

"Est-ce que vous avez perdu l'appétit ? "

Parmi les mesures mises en place : la création permanence téléphonique d'un gériatre du CHU de Bordeaux, des chambres d'hébergement d'urgence en Ehpad seront proposées aux personnes âgées après une hospitalisation, quatre infirmières d'astreinte seront présentes dans les maisons de retraite bordelaises, joignables de jour comme de nuit. Mais aussi la mise en place d'un "système d'évaluation à domicile".

Les médecins viennent chez leurs patients avec une série de questions à leur poser, comme "est-ce que vous mettez plus de quatre secondes pour faire quatre mètres ? " ou encore "est-ce que vous avez perdu l'appétit ?" En fonction des réponses, les médecins peuvent juger de l'état général de leurs patients : si l'hospitalisation est nécessaire ou si, au contraire, elle peut être évitée. Auquel cas, ils peuvent les inscrire à des ateliers de mémoire ou encore à des activités physiques. Le tout pour les accompagner au mieux et reculer le plus possible la perte d'autonomie.

Comment favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ?

Le programme Paerpa est expérimenté depuis l'année dernière à Bordeaux. Une équipe d'urgence de nuit, mise en place en avril 2014, permet notamment aux personnes âgées de retrouver leur domicile plus rapidement après un passage aux urgences. " Il faut éviter aux personnes âgées de passer ne serait-ce qu'une seule nuit à l'hôpital", précise Olivier Frézet, le directeur de la maison de santé de Bordeaux-Bagatelle.

Olivier Frézet, président de la maison de santé de Bordeaux-Bagatelle

Depuis sa création l'année dernière, l'équipe d'urgence de nuit a permis à 176 personnes âgées de retrouver leur domicile après un passage aux urgences.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess