Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bordeaux : entre 2 000 et 3 500 manifestants pour le 1er mai

dimanche 1 mai 2016 à 14:47 Par Thomas Biet, France Bleu Gironde

Pour le traditionnel défilé du 1er mai, les manifestants ont rejoint la Place de la Victoire depuis la Place de la République. La mobilisation a baissé par rapport à la dernière manifestation contre la loi Travail.

La mobilisation contre la loi El Khomri se poursuit
La mobilisation contre la loi El Khomri se poursuit © Radio France - Thomas Biet

Bordeaux, France

Il faisait un temps magnifique ce dimanche matin sur Bordeaux. "Enfin un 1er mai avec le beau temps" lance un jeune manifestant.

Moins de monde que jeudi dernier mais une très bonne ambiance - Radio France
Moins de monde que jeudi dernier mais une très bonne ambiance © Radio France - Thomas Biet

Le cortège, qui a rassemblée entre 2 000 (police)  et 3 500 personnes (syndicats), était très éclectique : plusieurs syndicats (pas la CFDT), quelques mouvements politiques (NPA, Lutte Ouvrière) et beaucoup d'associations de défense des droits humains (Osons le Féminisme, Conseil démocratique Kurde, association d'insertion, etc...).

La loi Travail cristallise la colère

Il y avait un peu moins de jeunes que jeudi dernier. Et pour cause, le 1er mai est d'abord une véritable institution pour certains travailleurs : "Je ne louperai ce rassemblement pour rien au monde, c'est une rencontre magnifique entre les travailleurs" lance un retraité, sourire aux lèvres. La loi El Khomri, que les députés vont commencer à examiner mardi, était la principale cible des manifestants. Les questions du changement de la hiérarchie des normes et de la facilitation des licenciements notamment cristallisent la colère.

Le 1er mai est avant tout une journée de solidarité internationale - Radio France
Le 1er mai est avant tout une journée de solidarité internationale © Radio France - Thomas Biet

A l'issue du cortège qui a relié République à la Victoire, les syndicats et associations ont énoncé leurs traditionnels discours.