Infos

Bordeaux est devenue une escale quasi incontournable des paquebots de croisière

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde samedi 19 avril 2014 à 7:00

Le paquebot Crystal Serenity est attendu le 20 avril à Bassens et au Verdon

43 escales de bateaux de croisières sont programmées à partir de ce dimanche et jusqu'à fin octobre à Bordeaux et dans l'Estuaire. C'est du jamais vu. Le vin, les façades du 18e siècle et le pont Chaban-Delmas ont de plus en plus la cote auprès des Américains et Allemands principalement.

Le Grand Port Maritime de Bordeaux annonce pour la saison 2014 qui s'ouvre le 20 avril, 43 escales de paquebots de croisière dont 28 au coeur du port de la lune à Bordeaux, 17 au port du Verdon, 4 à Bassens, et une à Pauillac. Du jamais vu. Le précédent record, c 'était l'an dernier , 39 bateaux et 38.000 passagers accueillis dans l'Estuaire . Ce qui fait de Bordeaux, le 2e port de la façade atlantique derrière Le Havre.

Bordeaux est à mi-chemin entre Europe du Nord et du Sud. Et l'arrivée au coeur de la ville en bateau est un argument choc.

"Très peu de ville dans le monde proposent une escale au cœur d'une ville Unesco" "Bordeaux n'est pas vécue par les croisiéristes comme un cul de sac en bout d'Estuaire de la Gironde" 

La remontée de l'Estuaire est aussi un attrait touristique

Bordeaux a la cote et le Pont Chaban-Delmas n'est pas un obstacle, bien au contraire.

"Le Pont Chaban Delmas est devenu un argument touristique, architectural et marketing et on nous demande des photos pour les mettre sur les brochures." — Laurence Bouchardie du Grand Port Maritime de Bordeaux

"On le craignait au départ"

Une étude va être menée durant cette saison 2014 pour évaluer les retombées économiques de ce type de tourisme. Il y a quatre ans une étude de la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux avait établi que le budget était de 200 euros par escale et par voyageur .

Quelles sont les retombées économiques du tourisme de croisière à Bordeaux?

Partager sur :