Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bordeaux : l'internat se transforme en auberge à prix cassés

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Une auberge éphémère a été installée par l'association SOLIHA dans l'internat d'un lycée privé bordelais. Objectif : désengorger un marché du logement très tendu sur Bordeaux, surtout l'été.

Les lits des internes deviennent ceux des touristes et saisonniers.
Les lits des internes deviennent ceux des touristes et saisonniers. © Radio France - Camille Huppenoire

Bordeaux, France

Se loger pas cher dans le centre-ville de Bordeaux en plein été, c'est possible. Grâce à une initiative de l'association SOLIHA Nouvelle-Aquitaine, qui a récupéré l'internat d'un lycée privé pour en faire une auberge, en juillet et en août. Le bâtiment propose 103 lits rue Castéja, tout près de la place des Quinconces. L'auberge s'adresse aux jeunes touristes, aux étudiants, aux saisonniers qui ont du mal à se loger dans Bordeaux...mais aussi aux SDF et aux familles en attente d'un logement social.  

L'idée c'est de récupérer les lieux qui sont vacants, de ne pas les transformer pour ne pas avoir de coût...et juste de les utiliser (...) le temps de l'été - Anaëlle, de l'association SOLIHA (Solidaires pour l'habitat). 

Récupérer des bâtiments vacants l'été pour les louer, SOLIHA l'a déjà fait, avec un internat à Parentis-en-Born (Landes) destiné à accueillir les saisonniers.  L'auberge en centre-ville de Bordeaux est une nouvelle étape pour François Xavier Leuret, le directeur de l'association....il espère pouvoir encore étendre ce concept d'auberge éphémère "Lokétik" (location éthique). 

François-Xavier Leuret : "Ce concept nous permet d'avoir des prix qui soient les plus bas possibles"

Avec une occupation à plus de 60% depuis son ouverture début juillet, l'auberge est déjà un succès et a toutes ses chances de revenir l'an prochain, à la grande satisfaction des visiteurs. "Je trouve super intéressante la façon d'adapter l'internat pendant l'été. C'est une très bonne idée, c'est à refaire" approuve Jorge, touriste colombien. 

Je pense que les hôtels sont plus chers ... - Cynthia, vacancière

Cynthia, touriste venue de Belgique, n'avait même pas réalisé qu'elle se trouvait dans une école "c'est comme une auberge, c'est très propre. La localisation est super, très près du centre-ville. A mon avis, les hôtels sont plus chers..." A 25 euros la nuit, plus 5 euros pour une location de draps, le tarif est très bas pour le secteur. L'association dégage uniquement de quoi payer le fonctionnement et les employés, quatre saisonniers qui assurent l'ouverture 24h/24. 

L'auberge compte bien revenir l'année prochaine, avec quelques améliorations, dont le réseau Wifi.

Choix de la station

France Bleu