Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bordeaux : la collecte annuelle de la Banque alimentaire sans sacs plastiques

vendredi 25 novembre 2016 à 17:28 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde

La 32e collecte des banques alimentaires a démarré ce vendredi. Durant deux jours, le réseau espère recueillir l'équivalent de 24 millions de repas sur toute la France. En Gironde, 3.000 bénévoles sont mobilisés dans les supermarchés, pour inciter les clients à faire des dons.

Jean-François Runel Belliard, le président de la Banque alimentaire en Gironde, à Auchan Meriadeck à Bordeaux
Jean-François Runel Belliard, le président de la Banque alimentaire en Gironde, à Auchan Meriadeck à Bordeaux © Radio France - Pauline Pennanec'h

Bordeaux, France

La Banque alimentaire de Gironde a lancé sa collecte annuelle, ce vendredi. Dans le département, près de 3.000 bénévoles participent à l'opération. Les clients sont invités à donner en priorité des boîtes de conserves de fruits légumes poissons, des soupes, des féculents, légumes secs, huile café ou chocolat. L'an dernier, 385 tonnes de produits avaient été collectées lors de cette opération, contre 450 tonnes en 2014 : "On avait connu une chute l'an dernier, mais c'était quinze jours après les attentats du 13 novembre, donc c'était compréhensible... Les gens venaient avec inquiétude dans les grandes surfaces. Mais cette année, ça démarre bien" explique Jean-François Runel Belliard. Cette récolte "représente 10% des volumes que l'on va distribuer localement".

Les sacs plastiques interdits

Il a fallu trouver des alternatives pour collecter les produits, puisque les sacs plastiques sont désormais interdits. A la sortie des caisses du supermarché, des bénévoles aux gilets jaunes attendent les donateurs. Gilles pense que ça peut freiner certaines personnes : "S'ils n'ont pas de cadis, ils ont les produits dans les bras... Donc ils peuvent donner moins" explique-t-il. Mais sac plastique ou pas, Géraldine n'hésite pas à donner chaque année : "Je prends en moyenne 4 à 5 articles chaque fois que je fais des courses, et puis pas que du bas de gamme, parce que je trouve que c'est facile aussi" raconte la cliente.

En à peine deux heures, 21 cadis remplis repartent vers la banque alimentaire de Gironde. Elle espère récolter 500 tonnes de produits dans le département.