Économie – Social

Bordeaux : la future Promenade Sainte-Catherine donne du fil à retordre aux commerçants

Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde dimanche 13 septembre 2015 à 8:00

La promenade Ste Catherine toujours en travaux à Bordeaux
La promenade Ste Catherine toujours en travaux à Bordeaux © Radio France - Radio France

La future promenade Sainte-Catherine ouvrira ses portes le 8 octobre prochain aux croisements des rues Porte Dijeaux et Sainte-Catherine. A quelques jours du bouclage du chantier, les travaux s’intensifient… au grand dam des commerçants.

Les travaux s’accélèrent depuis quelques semaines sur le chantier de la future promenade Sainte-Catherine. Ce nouveau complexe de 25 000 m² est financé par l’entreprise Redevco. 100 appartements et 35 enseignes de commerce sont prévus. Après quatre années de chantier, les commerçants n’en peuvent plus.

Fermer sa porte pour éviter la poussière

Les commerçants de la rue Porte Dijeaux sont en première ligne du chantier. Entre la poussière  et les bruits des marteaux-piqueurs, les boutiques gardent leurs portes fermées. Forcément, les  clients se font plus rares, et l es riverains doivent eux aussi s’habituer au va-et-vient des camions et autres tractopelles.

C'est un réel problème pour nos clients, qui se retrouvent en première ligne, car les travaux commencent tôt le matin et se terminent tard le soir. Ensuite, les commentaires sur les réseaux sociaux ne jouent pas en notre faveur

— Sébastien Dumèze, patron d'un hôtel 3 étoiles du quartier

La rue Margaux barrée

La rue Margaux ressemble aujourd’hui à un vaste espace interdit. De grandes barrières bloquent la circulation. C’est un véritable problème pour les petits commerces de la ruelle, car plus personne n’entre dans leurs  boutiques.

L'une des rues barrées par le chantier de la Promenade Ste Catherine, à Bordeaux - Radio France
L'une des rues barrées par le chantier de la Promenade Ste Catherine, à Bordeaux © Radio France - Mélanie Delaunay

Un ras-le bol que comprend Redevco, le promoteur immobilier, mais il demande aux riverains et aux commerçants de prendre patience, car selon lui, le jeu en vaut la chandelle.

Il y a 180 entreprises qui travaillent sur le site, et chaque jour, 8 personnes mobilisées pour gérer le trafic . C'est un chantier colossal, avec ses désagréments, mais après, l'activité que générera la promenade Ste Catherine sera phénoménale

— Thierry Cahierre, directeur général de Redevco

"Tout çà ne joue pas en notre faveur"

Au départ prévue le 25 septembre, la fin des travaux a été repoussée au 8 octobre. Une date qu’attendent avec impatience les riverains.