Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bordeaux : la reprise est lente dans les commerces du centre-ville

-
Par , France Bleu Gironde

Après six mois compliqués le samedi, en raison des manifestations des gilets jaunes et de l'absence de transports en commun, les commerces du centre-ville de Bordeaux peinent à trouver un nouveau souffle.

Avec le retour des beaux jours et le passage de milliers de supporters pour les demi-finales du Top 14, les terrasses commencent à retrouver des couleurs à Bordeaux.
Avec le retour des beaux jours et le passage de milliers de supporters pour les demi-finales du Top 14, les terrasses commencent à retrouver des couleurs à Bordeaux. © Radio France - Adriana Avila

Bordeaux, France

Rue des Remparts, à deux pas de la place Pey-Berland -longtemps théâtre d'affrontements entre forces de l'ordre et gilets jaunes-, les commerces indépendants font grise mine. Depuis plusieurs semaines, la mobilisation des gilets jaunes a faibli à Bordeaux : la place Pey-Berland n'est plus bloquée par les forces de l'ordre et les transports en commun, dont le tram, ont recommencé à circuler dans l'hyper-centre. Mais les clients, eux, tardent à revenir. Au point qu'une commerçante se demande si elle pourra tenir l'été, alors qu'elle n'a presque plus de trésorerie après six mois difficiles. 

"A partir du moment où les gens ont pris d'autres habitudes, c'est difficile de les faire revenir - Une commerçante de la Rue des Remparts.

Les touristes et les habitants de Bordeaux reviennent, note la vendeuse d'une boutique d'accessoires de mode. Mais, ajoute-t-elle, "les gens de la région ne viennent plus le samedi, comme autrefois, faire leurs courses." Cette clientèle locale, hors Bordeaux, a pris l'habitude d'éviter la ville le samedi et n'est pas prête à revenir. "On sent toujours un peu de méfiance. On a une clientèle un peu haut de gamme et ils nous disent clairement qu'ils ne viennent plus le samedi en ville."

Les supporters de rugby réveillent le centre-ville

Du côté des restaurants et des bars, on est un peu plus optimiste pour la suite. La venue de milliers de supporters de rugby pour les demi-finales du Top 14, ce week-end, a donné un coup de fouet au centre-ville. Sur les quais, place du Palais, place du Parlement, on parle du passage des supporters comme d'une bouffée d'air frais. "C'était festif, il y avait vraiment du monde !" Pas assez cependant pour rattraper six mois d'activité ralentie le samedi, tempère cependant Pasquale, patron d'une pizzeria. 

Une campagne de communication pour relancer l'activité

Alors que certains reprochent aux autorités d'avoir tardé pour autoriser le tram à circuler à nouveau dans le centre-ville, la ville de Bordeaux et ses partenaires ont lancé la première partie de leur plan de dynamisation. D'abord, une campagne de communication, pour inciter les visiteurs à revenir dans le centre-ville. Puis, à la rentrée, des animations seront mises en place. Pour ces dernières, Pasquale a sa petite idée : "un marché de Noël, sur les quais, ce serait bien." Affaire à suivre.