Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : le géant de l'e-commerce Cdiscount lance une opération caritative pour Black Friday

-
Par , France Bleu Gironde

Cdiscount, numéro un du commerce en ligne, lance l'opération "un click un euro" pour Black Friday. L'argent est reversé à quatre associations. En 2017, le site enregistrait huit millions de visiteurs le "vendredi noir" et multipliait par cinq son volume d'affaires par rapport à une journée normale.

Le PDG de Cdiscount, la fondatrice d'"Un rien c'est tout", son parrain Vincent Lindon et les associations partenaires étaient tout sourire pour la signature du partenariat.
Le PDG de Cdiscount, la fondatrice d'"Un rien c'est tout", son parrain Vincent Lindon et les associations partenaires étaient tout sourire pour la signature du partenariat. - Cdiscount

Une opération 100% bordelaise démarre demain, vendredi 23 novembre. En partenariat avec l'association "Un rien c'est tout", le numéro un français du e-commerce, le bordelais Cdiscount lance une action caritative d'envergure en pleine semaine du "Black Friday". Un petit geste de la part d'un mastodonte, qui en ce jour de "vendredi noir" multiplie par cinq son volume d'affaires par rapport à une journée normale. Un sacré coup de pouce pour quatre associations. 

Dès demain sur le site de Cdiscount, au moment de son achat, le client pourra choisir de verser un euro supplémentaire au profit de quatre associations. "Un rien c'est tout" est ensuite chargée de collecter l'argent et de le reverser à des associations bénéficiaires. Les quatre premières, "Le Secours Populaire", "Fête le Mur", "Envie Gironde" et l' "Académie Younus", recevront les dons jusqu'à atteindre un budget compris entre 10 000 et 25 000 euros. Elles laisseront ensuite place à de nouvelles associations.

Pour son lancement, l'opération profite du trafic généré par les rabais "Black Friday", pouvant aller jusqu'à 60% sur CDiscount. L'année dernière, le site enregistrait huit millions de visiteurs le "vendredi noir", sa journée annuelle record en termes de ventes, puisqu'il multiplie par cinq son volume d'affaires par rapport à une journée normale. 

Une aide précieuse pour quatre associations

L'idée de ce partenariat prolifique a notamment germé dans la tête de l'acteur Vincent Lindon. Connu pour ses rôles engagés, l’acteur se dit "fier" d'être l'un des parrains d' "Un rien c'est tout". 

"Un petit rien, c'est tout pour eux" — Vincent Lindon, parrain d' "Un rien c'est tout"

"Je pense que cette action donne un sens à ma vie, c'est un rajout à ma citoyenneté", Vincent Lindon est parrain d' "Un rien c'est tout".

Avec l'autre parrain de l'association Antoine Griezmann, l'acteur dit partager cette envie d'utiliser sa notoriété "pour aider des gens". 

Un partenariat qui profite à tous les partis, et dont l'objectif est de "récolter le maximum d'argent pour ces associations", explique Emmanuel Grenier, le PDG de Cdiscount. 

"On a voulu démarrer [l'action] au moment du pic d'activité, de clients dans l'année."— Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount

"Un euro, plus un euro, plus un euro, c'est beaucoup !," égrène Cécile Duffau, fondatrice d' "Un rien c'est tout"

Les quatre premières associations partenaires pourront bénéficier de la visibilité sans précédant que leur offre la grande firme, et des huit millions de donneurs potentiels estimés le jour du "vendredi noir". 

Fondée il y a deux ans, l'association "Un rien c'est tout" a pour principe de promouvoir le don en ligne. 

"Un euro, plus un euro, plus un euro, c'est beaucoup !," égrène Cécile Duffau, fondatrice d' "Un rien c'est tout"

Avec l'argent récolté, elle entend "concrétiser des projets solidaires."

L'un de ces projets "L'Académie Younus" vise à raccrocher des jeunes au système scolaire par le biais du sport. Puis de leur proposer d'autres activités, comme l'éducation aux médias. Pour l'ancien basketteur fondateur de l’association Abdoulaye N'diaye, l'opération est l'occasion d'acheter du matériel flambant neuf pour ses jeunes pousses, "pour qu'ils aillent mener des enquêtes sur la culture, le sport". 

Au total, plus de 5,7 milliards d’euros de dépenses sont prévus au cours de la semaine pour l'édition 2018 de Black Friday. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess