Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bordeaux : la mairie met les petits plats dans les grands pour les plus démunis

vendredi 21 décembre 2018 à 19:51 Par Fanny Ohier, France Bleu Gironde

Offrir un Noël à ceux qui n'ont pas les moyens, le réveillon solidaire a rassemblé 300 personnes dans les salons du Palais Rohan vendredi 21 décembre.

Un repas de Noël qui change de l'ordinaire, pour ceux qui n'ont pas les moyens.
Un repas de Noël qui change de l'ordinaire, pour ceux qui n'ont pas les moyens. © Radio France - Fanny Ohier

Bordeaux, France

Tous les ans, la mairie de Bordeaux organise ce "Noël pas comme les autres", un repas festif à destination de ceux qui n'ont pas les moyens de réveillonner. Vendredi 21 décembre, trois jours avant Noël, ce moment de convivialité a rassemblé 300 personnes dont 80 enfants. Un moment doublement exceptionnel pour les convives, puisqu'ils ont pu à la fois profiter d'un repas de Noël digne d'un restaurant gastronomique, et du cadre atypique de ce repas. La fête s'est en effet déroulée dans les prestigieux salons du Palais Rohan, dont les grands lustres éclairent les moulures dorées. Au menu, du saumon, de la coquille Saint-Jacques et une blanquette de chapon ... Les enfants eux ont droit à des activités de maquillage et à l'incontournable distribution de cadeaux. 

Un repas de Noël qui change de l'ordinaire

Sous les dorures, celui qu'on prénomme Obama scrute le contenu de son assiette. "C'est quoi ? C'est très bon !" Sans domicile fixe, il a été convié au repas par les Restos du cœur, pour la première fois. 

"C'est rigolo, ça change d'atmosphère !" — Obama s'amuse du décor

Ce repas lui permet d'éviter de rester tout seul à la maison. "Je n'ai pas de famille, que des amis, et pour Noël je n'ai rien prévu ! Ça fait du bien d'être ici, tu vois des gens avec des enfants, ça fait plaisir à tout le monde !," sourit Obama. Assis à côté de lui, son ami Bernard vient chaque année "pour faire passer le temps et voir du monde !". A deux tables de là, Patchi profite lui aussi de ce repas extraordinaire. Au RSA, toute l'année, il se serre la ceinture et va très rarement au restaurant. 

Accompagnée de son mari et de sa fille, Fatma a les yeux qui brillent. 

"Ce repas pour moi, c'est quelque chose de très grand" — Fatma vit dans un foyer avec son mari et ses trois enfants

"Je ne mange jamais au restaurant, je n'ai même pas de maison !" 

Cette année, 300 personnes ont pu profiter de ce Noël pour tous.