Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Bordeaux : une boutique solidaire pour vos cadeaux de la fête des mères

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Depuis vendredi matin, une boutique éphémère est ouverte place Saint-Projet à Bordeaux. Des vêtements d'occasion y sont vendus pour la fête des mères. Les bénéfices seront reversés à AMOS, association favorisant l'insertion professionnelle. Vous avez jusqu'à samedi 20h pour aller y faire un tour.

La boutique F&Mères a été inaugurée vendredi à 9h30. Elle est ouverte jusqu'à samedi 20h.
La boutique F&Mères a été inaugurée vendredi à 9h30. Elle est ouverte jusqu'à samedi 20h. © Radio France - Louis Tellier

Depuis vendredi matin, une tente blanche de 140 m² est installée place Saint-Projet à Bordeaux. Elle abrite F&Mères, une boutique solidaire. À l'intérieur ? Des palettes sur lesquelles sont mis à la vente des vêtements et accessoires d'occasion exclusivement féminins à l'occasion de la fête des mères. Une initiative organisée par des étudiants en BTS commerce/vente et relation client à l'ICFA (Institut Consulaire de Formation en Alternance) Tertiaire de Bordeaux, en partenariat avec la mairie de Bordeaux, La Ronde des Quartiers de Bordeaux et la CCI (chambre de commerce et d'industrie) Bordeaux Gironde .

"Ce sont les étudiants qui ont entièrement organisé ce projet durant l'année. C'était l'occasion rêvée de mettre en pratique sur le terrain ce qu'ils apprennent en cours. Mais aussi les sensibiliser à l'économie sociale et solidaire", explique Lucie Husson, coordinatrice du projet au sein de l'ICFA.

Donner un nouveau sens au commerce - Nathalie Lacoste, directrice d'Amos

La boutique éphémère fermera ses portes samedi à 20h. Tous les bénéfices iront à l'association AMOS (Association Mobilisatrice Œcuménique et Sociale) association favorisant l'insertion professionnelle. "Nous collectons les vêtements dont les gens ne se servent plus. Puis nous les trions pour les remettre à la vente dans nos boutiques. Nous employons des personnes en difficulté pour leur donner un coup de pouce et les aider à se réinsérer professionnellement" détaille Nathalie Lacoste, directrice d'AMOS qui se félicite au passage de la collaboration et de l'investissement des élèves dans ce projet. "Ça profite à tout le monde. À ceux qui n'ont pas beaucoup d'argent, à nous élèves qui apprenons avec ce projet et à ceux qui cherchent à se réinsérer", se réjouit Baptiste Pailhe, étudiant en 1ère année de BTS.

Des vêtements d'occasion à partir de 5 €

Une dizaine de clients étaient présents dès l'ouverture à 9h30 et sont déjà conquis par cette opération : "J'aime cette initiative parce que déjà, les vêtements sont vachement chouettes pour un cadeau sympa et pas chers ! Et surtout, ça permet d'aider des gens qui en ont besoin", s'enthousiasme l'une d'entre elle. Des jeans, t-shirts ou marinières, tout est vendu à partir de 5 € jusqu'à samedi 20h.

Un stand de l'association Échange Nord Sud met à la vente des confitures pour financer des projets humanitaires en Afrique - Radio France
Un stand de l'association Échange Nord Sud met à la vente des confitures pour financer des projets humanitaires en Afrique © Radio France - Louis Tellier

Un stand de confitures solidaires de l'association Échange Nord Sud est également installée dans la boutique : "On récupère des fruits et légumes invendus pour en faire des confitures. Les bénéfices servent à financer des actions humanitaires au Sénégal et au Burkina Faso", explique Thomas en service civique qui tiendra le stand pendant les deux jours.

Louis Tellier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu