Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bosch confirme la suppression de 60% des effectifs à Rodez d'ici 2025, sans départ contraint

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Lors sa conférence de presse annuelle ce jeudi, Bosch a sans surprise confirmé son intention de supprimer 750 des 1.250 postes de son site d'Onet-le-Château (Aveyron) d'ici 2025. La direction du groupe estime avoir déjà "beaucoup fait" pour l'usine et privilégie la piste hydrogène/frigorifique.

L'usine Bosch de Rodez ne veut garder que 500 postes sur 1.250.
L'usine Bosch de Rodez ne veut garder que 500 postes sur 1.250. © Radio France - Mathieu Ferri

La direction allemande du groupe Bosch a confirmé ce jeudi à Francfort son projet de supprimer 750 postes sur le site de Rodez (Aveyron). Bosch a précisé à nouveau vouloir réaliser les coupes sans départ contraint, grâce à des retraites anticipées et des départs volontaires. 

"Nous avons déjà beaucoup fait pour contribuer à la stabilisation à Rodez. Des efforts massifs avec un programme de recherche active d'alternatives. Mais nous devons adapter l'emploi." Le patron de Bosch, Volkmar Denner

Le site aveyronnais produit des composants pour des moteurs diesel, technologie en déclin en Europe.  "Nous devons réaliser les adaptations d'ici 2025 pour préserver la compétitivité" du site et le faire "en concertation avec les représentants des salariés", a précisé Filiz Albrecht, la directrice des ressources humaines.  

Dans le futur, l'équipementier souhaite confier à l'usine d'Onet-le-Château l'industrialisation d'une solution hydrogène pour les containers frigorifiques en vue d'une potentielle production sur le site. Mais ce projet avait suscité les critiques des syndicats et de la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, qui a évoqué un plan "pas suffisamment étayé".

Le chiffre d’affaires de Bosch a progressé de 17% au premier trimestre 2021 par rapport à l’année précédente. L'an dernier, le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé à 71,5 milliards d’euros, soit 6% en-deçà de l’exercice de l’année précédente du fait de la pandémie.

Le groupe Bosch comptait quelque 395.000 collaborateurs dans le monde, dont environ 6.600 en France sur une vingtaine de sites. Rodez était le seul en Occitanie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess