Économie – Social

Bourg-Saint-Andéol : la friche industrielle Novoceram aura disparu d'ici six mois

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 23 décembre 2016 à 6:32

L'ancien site de Novoceram sera entièrement démoli et dépollué, avant l'été 2017, à Bourg-Saint-Andéol.
L'ancien site de Novoceram sera entièrement démoli et dépollué, avant l'été 2017, à Bourg-Saint-Andéol. © Radio France - Mélanie Tournadre

Pour les habitants et le maire de Bourg-Saint-Andéol cet ancien site de Novoceram, près du centre-ville, est une verrue qui gâche le paysage. D'ici six mois, cette friche industrielle aura disparu et un projet de 220 logements se prépare à la place.

Une page est en train de se tourner à Bourg-Saint-Andéol. Le site de l'ancienne entreprise de carrelage céramique Novoceram va être détruite. Le permis de démolition a été signé par le maire. Cette friche industrielle de près de 4 hectares, proche du centre-ville, gâchait le paysage depuis dix ans (2006).

Disparition de cette "verrue" d'ici six mois

Dans six mois, avant l'été 2017, ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir. La démolition a déjà commencé il y a quelques semaines car il y avait des risques liés à la vétusté du site. Ces travaux de démolition, de désamiantage et de dépollution vont continuer jusqu'en mai-juin. C'est le groupe Landforse qui s'en charge et "l'Etat participe à hauteur de 270.000 euros à ces travaux de dépollution" explique Paul-Marie Claudon, le secrétaire général de la Préfecture de l'Ardèche.

"C'est une verrue horrible en centre-ville"

"C'est vraiment moche et inutile cette friche industrielle, il était grand temps de la démolir, c'est une très bonne idée" explique Bernard, un habitant de la commune. "Pour l'image de la ville on ne pouvait vraiment pas garder cette friche industrielle, c'est une page importante de la commune qui se tourne" insiste le maire de Bourg-Saint-Andéol, Jean-Marc Serre.

220 logements et des commerces à la place

A la place de cette friche, il existe un projet de 220 logements, 200 logements collectifs et 20 maisons individuelles. "Une partie de ces logements sera adaptée aux personnes âgées, dans une structure de type Séniorales" explique Jean-Marc Serre. Le maire espère aussi voir sortir de terre des commerces ainsi qu'un hôtel-restaurant. "Les habitants vont pouvoir découvrir un nouveau quartier, avec de la verdure et des bancs, un endroit harmonieux et agréable" insiste Jean-Marc Serre.

"Un nouveau quartier va voir le jour"

La municipalité de Bourg-Saint-Andéol réalise en ce moment d'importants travaux de réseaux (eau, gaz), en lien avec ce futur aménagement, pour un coût de 400.000 euros. "Il faudra encore trouver des porteurs de projet, des promoteurs" explique Jean-Marc Serre, afin de construire cet ambitieux projet. D'après Landforce, le projet démarre bien puisque "2/3 des surfaces sont déjà pré-commercialisées".

Les habitants de Bourg-Saint-Andéol sont ravis de voir disparaître cette friche industrielle.