Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourg-Saint-Andéol : une nouvelle grève à l'hôpital contre la suppression des primes

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le syndicat Force ouvrière rejoint par la CGT et la CFDT ont appelé une nouvelle fois à se retrouver devant l'hôpital de Bourg-Saint-Andéol (Drôme) ce mardi après la suppression de primes pour les infirmières et aides-soignantes.

Une nouvelle mobilisation devant l'hôpital de Bourg-Saint-Andéol.
Une nouvelle mobilisation devant l'hôpital de Bourg-Saint-Andéol. - Laeticia Bayle / Sandra Landelin / FO

Après avoir déjà fait grève le 8 mars, une centaine de soignants s'est réuni à nouveau ce mardi devant l'hôpital de Bourg-Saint-Andéol (Drôme) pour réclamer une nouvelle fois la restitution de leurs primes retirées. "Après un an de covid, on nous enlève cela, c'est totalement injuste", souffle Sandra Landelin, représentante syndicale Force ouvrière. 

Les revendications sont les mêmes après la suppression de primes pour les soignants.
Les revendications sont les mêmes après la suppression de primes pour les soignants. - Laeticia Bayle / Sandra Landelin / FO

Rejoint par la CGT ou la CFDT, le syndicat FO dénonce une situation qui n'évolue pas malgré des discussions en cours avec la direction. Plusieurs élus sont venus apporter leur soutien dont le maire de Larnas, Bernard Chazaut : "C'est normal de soutenir des personnes qui se donnent corps et âme et qui sont malmenées par la direction". Le maire de Saint-Just-d'Ardèche, de Saint-Marcel-d'Ardèche et Pascal Terrasse, conseiller départemental.

Les revendications n'ont pas changé. "Nous demandons le rétablissement rétroactif des primes qui ont été supprimées, réclame Sandra Landelin. Par exemple la bonification indiciaire pour les aides-soignantes et les infirmières. C'est énorme parfois. Certains contractuels ont perdu 250 à 300 euros". Une situation mal vécue après plus d'un an de lutte contre le coronavirus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess