Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Bourges : 240 retraités mobilisés contre la politique d'Emmanuel Macron

Par

240 retraités ont manifesté ce jeudi matin à Bourges, quelques centaines en tout dans le département du Cher (à Vierzon, Saint-Amand et Saint-Florent sur Cher), une action intersyndicale (à l'exception notable de la CFDT)...

Les retraités ont manifesté à Bourges à l'appel d'une intersyndicale, excepté la CFDT Les retraités ont manifesté à Bourges à l'appel d'une intersyndicale, excepté la CFDT
Les retraités ont manifesté à Bourges à l'appel d'une intersyndicale, excepté la CFDT © Radio France - Michel Benoit

Une mobilisation pour réclamer plus de pouvoir d'achat et une nouvelle orientation de la politique d'Emmanuel Macron. Les retraités ont fait le tour des permanences des députés à Bourges, avant d'être reçus en préfecture. Ils ont offert symboliquement aux parlementaires les cadeaux d'Emmanuel Macron dont ils ne veulent plus : " On lui renvoie l'augmentation des prix du gaz (+ 30 %), explique Dominique Riberol, de la CFE CGC, des carburants et bien sûr de la CSG, des mutuelles. On n'en peut plus. Mr Macron s'est montré très généreux avec certains et très pingre avec d'autres. Or les cadeaux qu'il a fait aux milliardaires n'ont rien apporté à l'économie. Vous avez vu du ruissellement, vous ? Vous pensez qu'on est des nantis avec des pensions de 800 à 2.000 euros ? Il faut avoir une meilleure politique de redistribution." 

Publicité
Logo France Bleu
Les retraités ont retourné aux parlementaires les cadeaux que leur a fait Emmanuel Macron © Radio France - Michel Benoit

Loïc Kervran, député En Marche, a joué le jeu en accueillant lui-même les manifestants. Il a reçu une délégation.  Dans le cortège, ces deux retraitées  expriment leurs doléances : " Il faut revaloriser les retraites, c'est nécessaire. Moi, je viens de perdre mon mari et quand on se retrouve seule, les revenus diminuent vraiment beaucoup. Je dois faire attention d'autant que je dois aider mes enfants et mes petits-enfants. Si on ne manifeste pas, ils vont croire que tout va bien et qu'ils pourront encore inventer d'autres manigances pour nous ponctionner encore plus. On estime qu'on peut prendre l'argent ailleurs. Moi, je me chauffe au propane, ça coûte très cher. On a aussi une cheminée au bois pour faire quelques économies. J'ai travaillé 41 ans et je pensais pouvoir en profiter un peu à la retraite et ce n'est pas le cas__. On doit toujours calculer et c'est fatigant. Pour aller voir nos enfants ou petits-enfants, l'autoroute, ça devient exorbitant ! On doit vraiment leur monter qu'on n'accepte plus toutes ces augmentations, mais depuis Sarkozy, là-haut, on n'écoute plus la rue. Allez vous étonner que les gens n'aillent plus voter. "  

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu