Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bourges : bilan positif pour la mission emploi de la ville

lundi 3 octobre 2016 à 11:38 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

En un an, cette structure municipale a permis de trouver un travail à 372 personnes. Certes, seuls 19 % de ces contrats sont en CDI, mais c'est quand même pas si mal quand on sait que le taux de chômage est d'environ 15 % sur la ville de Bourges.

On ne compte que 7 villes ayant lancé une mission emploi, en France
On ne compte que 7 villes ayant lancé une mission emploi, en France © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

En un an, pas moins de 1.301 personnes se sont inscrites à la mission emploi de la ville de Bourges (sur environ 5.200 recensées à Pole Emploi). Parmi elles, Christophe Joulin. 34 ans, licencié en mars après huit ans de secrétariat administratif. Quinze jours après la perte de son emploi, il se présentait à la mission emploi, sans même avoir pris rendez-vous. Cela ne l'a pas empêché d'être reçu par un conseiller. Un petit entretien pour cerner son profil et ses souhaits. "Ca fonctionne comme un cabinet de recrutement, explique Christophe, sauf que c'est gratuit pour l'entreprise et pour le salarié, et en plus, les gens sont sympas ".

Christophe Joulin a décroché un cdd de deux mois grâce à la mission emploi de la ville de Bourges - Radio France
Christophe Joulin a décroché un cdd de deux mois grâce à la mission emploi de la ville de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Pas besoin d'écrire de lettre de motivation, Christophe a décroché un cdd de 2 mois cet été dans un magasin d'électroménager. Ce qui fait la force de la mission emploi, c'est sa réactivité et sa souplesse. Pas de lourdeur administrative comme à Pôle Emploi. Trois agents seulement composent cette cellule emploi, dédiés uniquement à la mise en relation employeurs employés : leur premier travail est de scruter les nouvelles offres chaque matin en arrivant pour voir quel profil pourrait correspondre. Jean-Philippe Lospitalier, conseiller insertion professionnelle, se rappelle avoir mis en relation un pizzaiollo qui cherchait du travail, avec les responsables d'une société de vente de voitures d'occasion qui avait besoin d'un commercial. Le pizzaiolo a été embauché au bout de 8 jours d''essai. "Il adorait les voitures, je l'avais remarqué lors de l'entretien" explique Jean-Philippe.

Christelle Prenois, adjointe à l'emploi et Pascal Blanc, maire de Bourges - Radio France
Christelle Prenois, adjointe à l'emploi et Pascal Blanc, maire de Bourges © Radio France - Michel Benoit

64 % des offres d'emploi ne passent plus par Pôle Emploi. La mission emploi de Bourges dispose en moyenne d'une dizaine d'offres d'emploi nouvelles chaque jour notamment dans la vente, et l'aide à la personne. La ville estime le coût de la structure à 60.000 euros par an. Un bon investissement, assure le maire de Bourges. La mission emploi de Bourges est située au premier étage de la halle St-Bonnet.