Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : Irène Félix assume ses promesses et consolide les zones d'activités existantes

-
Par , France Bleu Berry

La réponse de la bergère, au berger. Le président du département, Michel Autissier reprochait à la présidente de l'agglomération de Bourges, un manque d'ambition économique en refusant un deuxième échangeur sur l'A71 entre Bourges et Mehun-sur-Yèvre.

Irène Félix, présidente de l'agglomération Bourges Plus
Irène Félix, présidente de l'agglomération Bourges Plus © Radio France - Michel Benoit

La communauté d'agglomération de Bourges débloque plus de 11 millions d'euros pour requalifier et développer deux zones d'activités à Bourges : la ZAC des Danjons,  et la zone Lahitolle. La réponse, en quelque sorte de la présidente de l'agglomération, au président du conseil départemental. En début de semaine, le département décidait d'études complémentaires pour un second échangeur entre Bourges et Mehun-sur-Yèvre afin de développer de nouvelles zones d'activités à l'ouest de la ville. La présidente de l'agglomération de Bourges, y est opposée. 

Ne pas étaler la zone urbaine

Pour Irène Félix, il faut arrêter de prélever de nouveaux espaces, mais utiliser et développer les zones urbaines, "en fait, nous voulons faire la démonstration que l'on peut avoir de l'ambition pour Bourges. Plus sans forcément penser étalement sur les extérieurs. Là, nous nous donnons les moyens de requalifier la zone des Danjons et donc de redonner de la fierté aux entreprises qui y sont mais aussi les moyens d'attirer de nouvelles entreprises là où subsistent des dents creuses." 

L'élue ajoute, "nous libérons également une enveloppe pour construire et dépolluer le dernier secteur qui reste à Lahitolle. Cela permettra d'exploiter pleinement cet espace de centre ville. Nous avons également en projet avec la maire de Saint-Germain-du-Puy de requalifier la zone d'activités de la route de la Charité. Et puis dans une deuxième partie de mandat, nous aurons réussi, j'espère, à retravailler tout l'arrière de la gare de Bourges, le site Rosinox et tout ce secteur pour là aussi, libérer du foncier. Cela fait des espaces conséquent où on peut mener de gros projets."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess