Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : le Covid n'a pas entamé l'activité de MBDA

-
Par , France Bleu Berry

Eric Béranger, le président de MBDA, le fabricant de missiles, était ce lundi à Bourges. MBDA qui a plutôt bien résisté au Covid : le chiffre d'affaires du fabricant européen d'armement n'a baissé que de 2,7 % en 2020 et les perspectives sont plutôt favorables.

L'usine MBDA de Bourges
L'usine MBDA de Bourges © Radio France - Michel Benoit

MBDA prévoit un plan de charge assez soutenu pour les prochaines années, notamment pour les deux sites de Bourges et du Subdray. Les recrutements se poursuivent sur un rythme constant : encore 120 personnes, cette année sur Bourges : " On a beaucoup de gens qui partent en retraite. Ces dernières années, cela représente jusqu'à 10 % de nos effectifs. Il faut donc les remplacer. On a aussi des compétences à élargir ou à renouveler" déclare Ericc Beranger, président de MBDA.  Les deux usines de Bourges et du Subdray emploient 1.550 personnes, auxquelles s'ajoutent 300 emplois à Selle-Saint-Denis, près de Salbris (41) . Et on estime a environ 1.200 personnes, le nombre de salariés chez les sous-traitants de MBDA à Bourges. 

Eric Béranger, président de MBDA
Eric Béranger, président de MBDA © Radio France - Michel Benoit

Le fabricant de missiles dispose d'un carnet de commandes de 17 milliards d'euros. L'activité continue d'être soutenue pour Bourges : " On a beaucoup de grands succès à l'export " précise Eric Béranger. " MBDA fait partie du programme de commandes signés en ce début d'année pour 18 avions Rafale pour la Grèce. Nous participerons à l'armement de ces avions. L'activité de maintenance nous occupe également beaucoup puisque nous avons un parc important de missiles déployés, qui nécessitent des mises à jour. Nous participons aussi à des programmes importants pour l'hélicoptère Tigre ou encore le missile Mica NG par exemple." La construction d'un nouveau bâtiment logistique vient de commencer à Bourges. Il sera opérationnel en septembre 2022. Le défi est également technologique pour MBDA : certains missiles seront hypersoniques à l'avenir, sans parler d'une nouvelle arme, le laser : " Aujourd'hui, il existe dans le monde entier 50 projets laser déclarés. " rappelle Eric Béranger. " Cela veut dire qu'il en existe probablement beaucoup plus. Nous suivons donc cela de très, très près."  MBDA investit entre 16 et 20 millions d'euros par an pour ses trois sites en région Centre Val de Loire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess