Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Bourges : les agents du conseil départemental dans la rue

-
Par , France Bleu Berry

200 agents environ, du conseil départemental du Cher ont manifesté ce jeudi matin à Bourges. Ils protestent contre une modification du calcul du complément de rémunération.

Environ 200 agents du conseil départemental du Cher ont manifesté pour défendre le mode de calcul actuel de certaines primes.
Environ 200 agents du conseil départemental du Cher ont manifesté pour défendre le mode de calcul actuel de certaines primes. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

La CGT et la FSU qui appelaient à cette action affirment que cela va entraîner une baisse de rémunération. Ce que dément le président du département. Une délégation a été reçue.  A l'avenir les primes variables ne seront plus indexées sur l'indice de l'agent et n'augmenteront donc plus avec son déroulement de carrière, affirment les syndicats : " Pour des collègues qui partent à la retraite prochainement, l'impact sera minime, détaille Gaëlle Chollet, co-secrétaire du snuter18-FSU, mais pour des agents qui commencent juste leur déroulement de carrière, ça va être des milliers d'euros en moins sur toute la carrière." Les syndicats sont prêts à saisir le tribunal administratif. Le président du conseil départemental, Michel Autissier, affirme que cette réforme lui est imposée par la législation mais que personne n'y perdra. 

Michel Autissier, président (LR) du conseil départemental du Cher - Radio France
Michel Autissier, président (LR) du conseil départemental du Cher © Radio France - Michel Benoit

Du côté de la CGT, on n'en croit pas un mot. D'autant que le plan d'optimisation des services contraint déjà les agents à la diète, affirme Christian Georges, secrétaire syndical : " On peine par exemple aujourd'hui à faire du curage de fossé parce qu'on n'est pas assez nombreux pour l'entretien des routes. Le matériel mutualisé est beaucoup plus utilisé et se dégrade de plus en plus. On a un manque crucial de véhicules. les agents utilisent le leur et ne sont remboursés sur la base du tarif Sncf sans prendre en compte la puissance fiscale. Et ce ne sont que que quelques exemples de cette rigueur qui dure depuis trop longtemps." Un plan d'optimisation qui porte ses fruits. Le président du conseil départemental, Michel Autissier a donc décidé de verser une prime de 200 euros bruts à tous les agents en décembre. Pour Gaëlle Chollet, la ficelle est un peu grosse : " Monsieur le Président se leurre en pensant que les agents vont prendre ça pour un bonus." Le conseil départemental du Cher compte environ 2000 agents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu