Économie – Social

Bourges n'autorisera plus de nouvelles grandes surfaces commerciales au cours des prochaines années

Par Michel Benoît, France Bleu Berry et France Bleu lundi 2 octobre 2017 à 17:10

La mairie de Bourges veut rééquilibrer le commerce vers le centre ville.
La mairie de Bourges veut rééquilibrer le commerce vers le centre ville. © Radio France - Michel Benoit

La mairie de Bourges n'accordera plus de nouveau permis de construire pour des grandes surfaces au cours des prochaines années. Le Maire, Pascal Blanc l'a annoncé ce lundi, à l'occasion des états généraux du commerce.

La ville de Bourges est confrontée comme la plupart des villes à une vacance importante des commerces de centre ville. Les centres commerciaux ont proliféré ces dernières années en périphérie : plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés à Saint-Doulchard et Saint-Germain du Puy, notamment. Pascal Blanc, le maire accède donc à la demande des commerçants du centre ville qui dénoncent ce déséquilibre depuis longtemps déjà.

Pascal Blanc, maire UDI de Bourges - Radio France
Pascal Blanc, maire UDI de Bourges © Radio France - Michel Benoit

On compte de 15 à 30 % de magasins vides, selon les rues à Bourges. Ca commence à faire beaucoup. Pour Pascal Blanc, ce moratoire est donc nécessaire : "On fait une pause jusqu'à la fin du mandat, le temps de mettre en place de nouvelles mesures en faveur du centre-ville. Ce moratoire ne concerne que la ville de Bourges, mais je vais essayer de convaincre les autres élus de l'étendre à toute l'agglomération berruyère." Marie Lasne est l'une des responsables de l'association des commerçants de la rue d'Auron. Elle se félicite de cette décision mais apporte un bémol : "C'est bien mais ça arrive un peu tard, quand on voit le nombre de mètres carrés de surfaces commerciales qui ont été autorisées et qui ne sont pas encore sorties de terre ! Vous allez voir la catastrophe d'ici deux ans !".

Sept nouveaux magasins viennent d'être inaugurés à St-Doulchard - Radio France
Sept nouveaux magasins viennent d'être inaugurés à St-Doulchard © Radio France - Michel Benoit

30 % des commerces sont vacants rue d'Auron. La verbalisation n'arrange pas les choses. "On s'est senti harcelé ces derniers mois à cause de la vidéo-verbalisation. Ça s'est un peu calmé aujourd'hui, explique marie Lasne, mais certains de nos clients se prenaient un PV parce qu'ils stationnaient cinq minutes sur le trottoir". L'association des commerçants de la rue d'Auron veut continuer de se battre : " Tout n'est pas foutu ! J'ai les coordonnées des propriétaires de locaux vacants, et on vient me voir pour monter des projets. Six ouvertures de commerces sont prévues dans la rue. Les loyers ne sont pas encore trop élevés et on garde espoir. mais c'est à nous de nous battre aussi pour nous fédérer et animer la rue afin d'attirer les clients", explique Marie Lasne.

La rue Coursalon dans le coeur historique de Bourges n'est pas épargnée par la vacance commerciale. Certains commerçants dénoncent le prix des loyers. - Radio France
La rue Coursalon dans le coeur historique de Bourges n'est pas épargnée par la vacance commerciale. Certains commerçants dénoncent le prix des loyers. © Radio France - Michel Benoit

La ville de Bourges a décidé d'adhérer à l'association Centre ville en mouvement et annoncera d'autres mesures pour le commerce début 2018, tout en incitant les commerçants à se fédérer pour être plus dynamiques, l'une des clefs pour l'avenir.