Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bourges panse ses plaies après la manif des gilets jaunes

dimanche 13 janvier 2019 à 11:57 Par Michel Benoît et Aurore Richard, France Bleu Berry

La ville de Bourges efface ses stigmates. Plus de 6.000 personnes ont défilé dans la capitale berrichonne samedi après-midi. Un groupe d'environ 600 personnes a défié les forces de l'ordre.

Le chantier de la maison de la culture a été vandalisé
Le chantier de la maison de la culture a été vandalisé © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Les bâtiments publics ont été préservés, les commerces également (sauf les banques) mais des équipements urbains ont souffert aux abords de la place Séraucourt notamment.  La mairie n'avance aucun chiffre, mais ses équipes ont travaillé dès samedi soir pour nettoyer la ville. Les palissades du chantier de la maison de la culture, aux abords de Séraucourt ont été démontées, des panneaux indicateurs déboulonnés, des conteners incendiés...

Il faudra refaire des enrobés ... probablement quelques dizaines de milliers d'euros de dégâts : " Je reprends l'expression d'un habitant qui me disait ce matin que la ville avait la gueule de bois, comme après une soirée trop arrosée, analyse le maire, Pascal Blanc. Aucune ville ne mérite cela. Mais Bourges est forte et nous allons nous relever. Les équipes municipales ont travaillé dès hier soir pour rendre son meilleur visage à notre cité et je tiens à remercier le travail des forces de l'ordre qui ont été efficaces ainsi que des pompiers. " 

Certains manifestants ont incendié des conteneurs - Radio France
Certains manifestants ont incendié des conteneurs © Radio France - Michel Benoit

La mairie épaulera les commerçants pris pour cibles, mais ils sont rares. Ce sont surtout les banques qui ont été taguées ou dont les vitrines ont été brisées. Beaucoup de commerces avaient apposé des grandes plaques de bois pour se protéger et cela a été efficace. 

Des ouvriers sécurisaient à nouveau, dimanche matin,  le chantier de la maison de la culture de Bourges, pris pour cible par les manifestants. - Radio France
Des ouvriers sécurisaient à nouveau, dimanche matin, le chantier de la maison de la culture de Bourges, pris pour cible par les manifestants. © Radio France - Michel Benoit

Pour le maire de Bourges, cela aurait pu être pire : " Certains me demandent pourquoi, on a laissé des conteneurs ? On ne pouvait pas tout enlever non plus et mettre la ville sous cloche. Les services de la mairie se tiennent à disposition pour épauler ceux qui ont besoin de monter des dossiers d'indemnisation et on va tout faire pour que ce ne soit pas le contribuable berruyer qui paie la facture à toute cette casse. " 

Les banques ont été prises pour cibles à Bourges - Radio France
Les banques ont été prises pour cibles à Bourges © Radio France - Michel Benoit

André observe les dégâts, il est en colère : " Ce sont des voyous. Ca me révolte de voir ça. Il faudrait envoyer la légion et utiliser la manière forte contre ces casseurs et que ça s'arrête. ". Même sentiment pour Martine : "Il ne faut pas oublier que c'est nous qui payons ces dégâts. Ce sont nos impôts". La crainte, c'est que les gilets jaunes se donnent à nouveau rendez-vous samedi prochain à Bourges.