Infos

Bourges : quel sera l'avenir de Nexter ?

Par Michel Benoît, France Bleu Berry mercredi 6 janvier 2016 à 19:02

L'entrée du site Nexter de Bourges
L'entrée du site Nexter de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Nexter (ex Giat industrie) a signé, mi décembre, un rapprochement avec l’allemand KMW. Cette alliance permet de créer un géant européen de l’armement. Les deux entreprises comptent mettre en commun des synergies dans les cinq ans à venir. L'emploi va t-il trinquer ?

Nexter emploie 900 personnes, réparties sur deux sites, à Bourges et à la Chapelle-St-Ursin. La CGT ne cache pas son inquiétude… synergies peut vouloir dire suppression des doublons

Nexter est un site sensible - Radio France
Nexter est un site sensible © Radio France - Michel Benoit

A Bourges, Nexter fabrique des tubes de canon, à la Chapelle-St-Ursin, des munitions. Les bureaux d’études artillerie sont également à Bourges. François Lepain, représentant CGT au conseil d'administration de GIAT, craint que l’allemand KMW ne soit qu’un cheval de Troie, au profit d’un autre industriel allemand, beaucoup plus gros RheinMetall. 

L’aéronautique européenne a su s’unir pour créer Airbus. Est-ce possible en matière de défense alors que les coûts des programmes explosent… La CGT a toujours combattu l’idée d’une intégration européenne de la défense. Nexter a déjà abandonné la fabrication du petit calibre. Une erreur pour François Lepain puisque cela conduit aujourd'hui, selon lui, l'armée française à abandonner l'un des meilleurs fusils au monde : le FAMAS, faute de munitions performantes.

Un commercial vient d’être licencié chez Nexter à Bourges, prémices selon le syndicat des synergies mises en place au cours des 5 prochaines années avec les allemands.

Partager sur :