Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : un cabinet de courtage en assurance joue les Pères Noël

-
Par , France Bleu Berry

Et si les entrepreneurs du Berry s'inspiraient de la solidarité souvent vantée en Vendée ? C'est le souhait d'un courtier en assurances de Bourges. Le cabinet Peslard-Coum-Ducrot, a décidé d'offrir 20.000 euros de bons d'achat à ses clients pour soutenir les commerçants du centre de Bourges.

David Ducrot (à g), Stéphane Jacquet, et Jean-Philippe Peslard
David Ducrot (à g), Stéphane Jacquet, et Jean-Philippe Peslard © Radio France - Michel Benoit

400 clients du cabinet de courtage en assurances vont recevoir un bon d'achat de 50 euros, à dépenser d'ici le 14 juillet auprès de 84 commerçants indépendants de Bourges, clairement identifiés.  Ce courtier en assurances se défend de vouloir chercher à redorer le blason des assureurs, mis à mal à l'occasion de la pandémie et l'argument est imparable : ces 20.000 euros de bons d'achat, sont financés par les fonds propres du cabinet et non pas par les compagnies d'assurances. Ce sont 20.000 euros en moins dans la poche des associés. Pour David Ducrot, l'un des trois membres du cabinet, c'est donc une vraie opération de solidarité vers d'autres entrepreneurs : " C'est nos fonds propres et ça en moins dans le bénéfice qu'on se partagera. C'est un vrai choix que nous avons fait. Nous vivons ici et on voulait être actif dans la relance post Covid. Il fallait agir rapidement et de manière efficace comme savent le faire les entreprises vendéennes, habituées à se serrer les coudes. En Berry, on peut faire aussi bien, et peut-être mieux ! " La Vendée, dont la solidarité des entreprises est réputée. 

David Ducrot, Anne Coum et Jean-Philippe Peslard, les trois membres du cabinet de courtage en assurances.
David Ducrot, Anne Coum et Jean-Philippe Peslard, les trois membres du cabinet de courtage en assurances. © Radio France - Michel Benoit

C'est l'office du commerce et de l'artisanat de Bourges qui a sélectionné les 84 commerces où pourront être dépensés ces bons d'achat : tous des commerçants indépendants : " On a d'abord pris la liste des commerçants frappés de fermeture administrative durant le confinement, détaille Stéphane Jacquet, président de l'OCAB. On a enlevé les franchisés, soutenus par leur maison mère et les grandes chaînes nationales. En revanche, on a intégré certains commerces de bouche qui ont pu ouvrir durant la pandémie, mais qui ont travaillé avec difficultés. Je pense aux pâtissiers, aux épiceries fines ou aux chocolateries par exemple."  L'espoir, c'est que les possesseurs des bons dépensent plus que 50 euros au final. 

La rue Coursarlon à Bourges
La rue Coursarlon à Bourges © Radio France - Michel Benoit

Un bon coup de pouce en tout cas alors que les effets du déconfinement commencent à se faire sentir dans les commerces de Bourges : " On a eu énormément de monde samedi dernier. Ca redémarre, observe Stéphane Jacquet. La grande inconnue, c'est la saison touristique. On n'a aucune visibilité pour les mois à venir. "  Il y aura moins de touristes étrangers, c'est sûr. Or, c'est eux qui ont le plus fort pouvoir d'achat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu