Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bourges : un repas de Noël solidaire pour les plus démunis

mardi 25 décembre 2018 à 18:27 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Pour que Noël reste une fête pour tout le monde, l'association Le Relais a préparé un déjeuner de Noël pour les plus démunis ce mardi 25 décembre, à Bourges.

Le Relais a accueilli une petite dizaine de personnes pour ce déjeuner du 25 décembre.
Le Relais a accueilli une petite dizaine de personnes pour ce déjeuner du 25 décembre. © Radio France - Aurore Richard

Bourges, France

Les fêtes de Noël se déroulent souvent en famille ou entre amis. Ce 25 décembre est une journée de partage, pour toutes et tous. Les plus démunis ne doivent pas être oubliés. L'association Le Relais a donc organisé un repas de Noël à Bourges, pour ceux qu'elle accueille en hébergement d'urgence. Ce Noël a redonné du baume au cœur à une petite dizaine de Berruyers.

Ils n'ont pas besoin de sapin ou de guirlande. Pour eux, l'esprit de Noël, c'est surtout dans les assiettes que cela se passe. "Il y a de la dinde, du gratin, des crevettes, du gâteau, du fromage... Tout ce qu'il faut pour un Noël", selon Serge. 

Le menu a l'air de plaire puisque tout le monde se ressert. Serge est le premier à remercier le cuisinier du jour :

Le fait qu'ils y aient pensé, c'est plus que tout ce qu'on voit sur la table. Ils ont pensé à nous, alors qu'on ne croyait pas que l'on penserait à nous"

Serge n'avait rien prévu, il ne pensait pas faire Noël et encore moins, prendre un repas avec des "collègues". Fabrice aussi, croyait faire Noël tout seul. Ce n'était pas possible avec sa famille cette année, il a décidé de prendre un peu de distance. "Je me suis engueulé avec ma famille parce qu'ils n'arrêtaient pas de me critiquer, de me dire que je suis incapable, etc", explique Fabrice. 

Ce 25 décembre, il n'y a que le Relais pour les accueillir. "Tous les autres lieux où ils peuvent accéder à de la nourriture sont fermés depuis samedi. Entre le week-end, et le jour férié, c'est comme un pont. On a donc voulu proposer une alternative", souligne David Souchet, le directeur de l'association.