Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Économie – Social

Bourges : une navette pour doper la fréquentation du centre ville

jeudi 21 juillet 2016 à 18:44 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

20 à 30.000 personnes séjournent dans les hôtels près de l'autoroute entre mi-juillet et mi août, sans venir en centre ville. Une manne que la municipalité de Bourges espère capter en facilitant leur transport.

Les panneaux d'information existent aussi en anglais
Les panneaux d'information existent aussi en anglais © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

A Bourges, les clients des hôtels situés près de la sortie de l'autoroute A71 bénéficient désormais d'une navette pour venir en centre ville les vendredi et samedi. La municipalité espère ainsi leur faire découvrir le centre ville et sa cathédrale, situé à 5 kilomètres de ces hôtels. Une clientèle pas négligeable : ces 9 hôtels représentent environ 500 chambres. Cette navette ne coûte que 2 euros par personne et permet de passer la soirée à Bourges jusqu'à 23H00. Une expérimentation du 14 juillet au 13 aôut, qui devrait être reconduite l'année prochaine. C'est pas moins de 25.000 nuitées qui sont enregistrées sur cette zone hôtelière pour cette période. De quoi doper les restaurants du centre de Bourges. Philippe Mercier, premier adjoint au maire de Bourges, espère ainsi mieux vendre sa ville à des touristes qui jusqu'à présent ne font que passer... Leur montrer l'illumination des monuments au travers des nuits lumières et cela alors que la plupart de ces touristes (belges et hollandais notamment) ignorent même l'existence de la cathédrale.

Antoine Falleur, président du club hôtelier de Bourges, aux côtés de Philippe Mercier et Nathalie Bonnefoy, adjoints au maire - Radio France
Antoine Falleur, président du club hôtelier de Bourges, aux côtés de Philippe Mercier et Nathalie Bonnefoy, adjoints au maire © Radio France - Michel Benoit

Pour Jéremy Foucher, directeur de l'hôtel Ibis Style, cette navette devrait rencontrer son public. Après 8 heures de voiture, la clientèle rechigne à prendre sa voiture pour aller en centre ville, surtout si elle est pleine de bagages pour les vacances. Bourges n'est souvent qu'une étape sur le parcours vers le soleil du sud de la France, l'idée est donc montrer les pépites et le charme du centre ville pour que ces touristes décident de revenir pour un vrai séjour. "Une bonne idée" pour Antoine Falleur, président du club hôtelier de Bourges mais il faut maintenant que les hôteliers fassent la promotion de cette navette. C'est l'intérêt de tous" affirme t-il "même si mon hôtel(NDLR l'hôtel Novotel) risque de perdre quelques clients dans son restaurant".