Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Bourges : une PME met au point une sur-poignée anti-covid

-
Par , France Bleu Berry

Une petite entreprise de St-Germain du Puy, près de Bourges, a décidé d'innover pour se préserver du Covid. Cogit Composites a mis au point une sur-poignée adaptable sur la plupart des portes. Cela permet d'ouvrir une porte sans y mettre les mains afin de réduire le risque de contagion.

Christophe Roua, président de Cogit Composites, et sa sur-poignée Cogit Safe
Christophe Roua, président de Cogit Composites, et sa sur-poignée Cogit Safe © Radio France - Michel Benoit

On peut adapter Cogit Safe (c'est le nom de cette sur-poignée) en moins de cinq minutes sur le plupart des portes. En appuyant dessus avec l'avant bras, on peut ouvrir n'importe quelle porte : " C'est comme si vous deviez ouvrir une porte, avec un gros colis dans les bras, détaille Christophe Roua, président de Cogit Composites. Vous utilisez alors votre avant-bras. c'est la même chose ici." 

La sur-poignée Cogit Safe
La sur-poignée Cogit Safe © Radio France - Michel Benoit

Le cahier des charges devait satisfaire plusieurs critères.. Cette sur-poignée doit être robuste,facile à adapter, ergonomique et bactéricide grâce à un matériau contenant des sels d'argent. Plusieurs entreprises sont en train de la tester sur Bourges. Cogit composites qui a perdu 70 % de son chiffre d'affaires avec l'aéronautique, espère un peu limiter les effets de cette crise grâce à ce produit novateur, destiné au secteur hospitalier mais pas seulement : " Ca s'adresse aux collectivités locales estime Christophe Roua, et bien sûr aux entreprises, notamment dans l'alimentaire, déjà très sensibilisées aux questions d'hygiène. Les entreprises ont une obligation de sécurité vis à vis de leurs salariés et le Covid renforce encore cette obligation. Cette sur-poignée peut être également efficace pour diminuer la contagion liée à la grippe ou à la gastro-entérite, l'hiver notamment.  On n'est pas obligé d'équiper toutes les portes mais uniquement celles qui doivent rester fermées. Je pense notamment aux vestiaires et bien sûr aux toilettes. " 

Une petite affichette à placer sur la porte équipée de Cogit Safe pour en détailler le mode d'emploi.
Une petite affichette à placer sur la porte équipée de Cogit Safe pour en détailler le mode d'emploi. © Radio France - Michel Benoit

Il faut compter 49 euros par porte. La facture peut vite grimper mais pour Christophe Roua, c'est aussi un gage de sécurité qui peut éviter un coût beaucoup plus élevé : " Vous imaginez le coût pour une entreprise qui se verrait confinée parce qu'on y aurait découvert un cas covid ou plus. La facture peut alors être très lourde, liée à la perte d'activité. Ces sur-poignées paraissent alors très limitées comme investissement." 

La sur-poignée s'adapte en quelques minutes avec une clé six pans.
La sur-poignée s'adapte en quelques minutes avec une clé six pans. © Radio France - Michel Benoit

Evidemment Cogit Safe ne préserve pas du risque à 100 %. Cogit Composites recherche maintenant un distributeur pour cette sur-poignée. La petite PME de quatre salariés espère que le Covid lui ouvrira finalement de nouveaux domaines d'activité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess