Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bourget : zoom sur une entreprise de rivets de Flourens centenaire

jeudi 18 juin 2015 à 11:17 Par Oanna Favennec et Vanessa Marguet, France Bleu Occitanie

AHG, les Ateliers de la Haute-Garonne, basés à Flourens, près de Toulouse emploient 300 personnes en France, 650 au Maroc. Depuis 100 ans, l’entreprise fabrique des rivets pour l’aéronautique.

AHG fournit 97% des rivets utilisés par Airbus.
AHG fournit 97% des rivets utilisés par Airbus. © AHG

Cela fait un siècle que les Ateliers de la Haute-Garonne produisent des rivets pour l’aéronautique. AHG est même devenue leader mondial du secteur.

Le reportage de Vanessa Marguet sur le stand des Ateliers de la Haute-Garonne.

L’histoire de l’entreprise est d’abord une histoire de famille, que son président, Jean-Marc Auriol, aime raconter : « C’est mon grand père Marcelin qui fonde la société en 1915. De forgeron de campagne, il devient industriel à Toulouse. »

« Comme le fil qui permet d’assembler un costume »

Le rivet est une pièce essentielle pour Jean-Marc Auriol : « Un peu comme le fil qui permet d’assembler un costume, le rivet assemble les pièces métalliques pour faire un avion. Sur la peau du Concorde, il y en avait 300.000. Sur un A320, l’ordre de grandeur est d’un million. On fait 97% des rivets que consomme Airbus.  »  

Le président des Ateliers de la Haute Garonne, Jean-Marc Auriol devant la fresque qui retrace les 100 ans de la société. - Radio France
Le président des Ateliers de la Haute Garonne, Jean-Marc Auriol devant la fresque qui retrace les 100 ans de la société. © Radio France - Vanessa Marguet

Pour suivre la cadence, les ateliers de la Haute-Garonne emploient près d’un millier de personnes, dont plusieurs membres de la famille Auriol, comme le confirme Françoise, à la direction commerciale : « Mes parents, mes trois frères, une des sœurs, ma fille, et moi. C’est bien une histoire de famille ! »

Un budget pour le Bourget multiplié par trois cette année

La famille a souhaité marquer les 100 ans cette année au Bourget. Le responsable des achats Thomas Simon de Kergunic a loué un chalet, ce que font en général  seulement les très grands, car c’est très cher ! « 100.000 euros juste pour la location de l’espace et il faut compter entre 50.000 et 100.000 euros supplémentaire pour la décoration, l’habillage et le traiteur. On a multiplié par trois le budget alloué au Bourget cette année. »