Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Braderie d'automne de Besançon : l'édition 2020 ravit les commerçants

-
Par , France Bleu Besançon

Plus qu'une heure pour profiter de la braderie d'automne de Besançon. Et cette année, malgré une jauge de fréquentation et un nombre de stands réduits, le soleil était au rendez-vous ce samedi après-midi. Un coup de pouce météorologique qui a gonflé le chiffre d'affaire des commerçants.

Cette année, il y avait environ cinquante stands de commerçants non-sédentaires de moins qu'en 2019 selon l'Union des commerçants de Besançon qui organisait la Braderie.
Cette année, il y avait environ cinquante stands de commerçants non-sédentaires de moins qu'en 2019 selon l'Union des commerçants de Besançon qui organisait la Braderie. © Radio France - Rachel Saadoddine

"C'était une braderie exceptionnelle, une grande bouffée d'air pour nous les commerçants qui avons été durement toucher par la crise liée au coronavirus." Jocelyn est dithyrambique. Pour le vendeur itinérant de linge de maison, cette édition 2020 était une bénédiction. En deux jours, il a vendu tout son stock, ce qui n'était pas arrivé depuis des mois, compte tenu de l'annulation de la braderie de printemps. 

Des commerçants satisfaits

"On ne voit que des commerçants satisfaits", constate Adrien Pourcelot, le directeur de l'Union des commerçants de Besançon, association organisatrice de la braderie. Et c'est en effet ce que l'on constate en déambulant le long de la Grande Rue. Dans le magasin de vêtement "Suite 341", le patron, Marc, va même jusqu'à affirmer : "on a fait un meilleur chiffre que l'an dernier, les clients sont venus nous dévaliser le vendredi matin de bonne heure." 

Une braderie exceptionnelle, une grande bouffée d'air

A l'origine de ce succès, une organisation au cordeau préparée par l'Union des commerçants. "Nous avons mis en place un sens de circulation avec un fléchage, les distances sont respectées entre les stands et nous avons embauché deux fois plus d'agents de sécurité que l'an dernier, pour qu'ils veillent au respect du port du masque", détaille Adrien Pourcelot. Remerciant au passage la mairie de Besançon pour sa participation financière aux frais d'organisation. 

Et ce dispositif semble avoir porté ses fruits selon Didier, patron de la librairie BD Fugue café. "Dans mon secteur les clients ne semblaient pas avoir peur du virus. Bon il y en a toujours quelque-uns qui ne portent pas bien le masque mais on distribue quelques claques et tout va bien", raconte-t-il en plaisantant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess