Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brest distribue de nouveaux chèques alimentaires à près de 1.500 familles modestes

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Comme il y a un an, la ville de Brest (Finistère) vient de distribuer des chèques alimentaires aux familles modestes dont les enfants n'ont pu manger à la cantine ces dernières semaines, à cause des restrictions sanitaires. Une aide sociale et solidaire qui représente un budget de 147.000 euros.

Cantine scolaire (illustration)
Cantine scolaire (illustration) © Radio France - Suzanne Shojaei

A Brest, environ un quart des enfants scolarisés bénéficient de la gratuité de la cantine dans les écoles publiques. Une bouffée d'oxygène pour les foyers les plus modestes, mais dont ils pas vraiment pu profiter en avril. Pour compenser la période du 6 au 25 avril (une semaine d'école à la maison et deux semaines de vacances), la mairie a distribué ces derniers jours de nouveaux chèques alimentaires. A l'issue du premier confinement, Brest avait été la première ville à initier ce dispositif.

56 ou 70 euros par enfant

1.444 familles viennent ainsi de recevoir des bons d'achat valables pour faire leurs courses : 70 euros par enfant scolarisé pour les familles qui ne payent pas la cantine, et 56 euros par élève pour les parents qui bénéficient du tarif de restauration scolaire le plus bas. Cette somme correspond à 14 repas à 4 ou 5 euros. 2.342 enfants sont concernés, soit 44% des scolaires qui déjeunent quotidiennement à la cantine.

Les familles dont les enfants sont scolarisés dans le privé, notamment à Diwan, peuvent contacter le CCAS de leur quartier pour déposer une demande si leur quotient familial est inférieur à 508.

Ces chèques alimentaires représentent une enveloppe de 147.244 euros pour la municipalité. "C’est un choix de solidarité et de responsabilité, estime le maire de Brest François Cuillandre. C’est, dans cette période de crise, un des leviers pour plus de solidarité et cela marque notre engagement auprès des enfants."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess