Économie – Social

Brest : une cinquantaine de migrants expulsés ce vendredi matin du quartier du Forestou

Par Nolwenn Quioc et Jérôme Collin, France Bleu Breizh Izel vendredi 21 octobre 2016 à 10:35 Mis à jour le vendredi 21 octobre 2016 à 19:35

L'évacuation a commencé ce matin avant 9h
L'évacuation a commencé ce matin avant 9h © Radio France - Hervé Cressard

Une cinquantaine de migrants installés dans des maisons insalubres, quartier du Forestou à Brest, ont été expulsés ce vendredi matin par la police dans un climat tendu. Ils vivaient dans ces habitations depuis le mois de mars. Brest Métropole Habitat veut démolir les maisons.

Une cinquantaine de migrants ont été expulsés de cinq maisons dans le quartier du Forestou, à Brest. Venus d'Europe de l'Est, ils occupaient illégalement ces habitations que Brest Métropole Habitat souhaite détruire. La justice avait ordonné leur évacuation en début de semaine. Elle s'est faite ce vendredi matin dans un contexte houleux. Des militants du collectif "Zéro personne à la rue" ont essayé de perturber l'intervention. Trois d'entre eux sont montés sur les toits. Ils en ont finalement été délogés. Ils ont été placés en garde à vue.

Au moins 3 militants interpellés et placés en garde à vue

Ils ont manifesté un "comportement plutôt violent" selon le sous-préfet de Brest. Les pavillons sont insalubres, mais selon ces militants, c'est mieux que d'être à la rue.

La cinquantaine de migrants ont été pris en charge par les autorités. Une quinzaine vont bénéficier d'hébergement d'urgence, les autres les ont refusé. Ce qui explique que des travaux sont en cours dans le quartier du Forestou. Des ouvriers construisent des grillages pour sécuriser le secteur et empêcher le retour des migrants.

Partager sur :