Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brest demande à rouvrir quatre de ses marchés

La ville de Brest dépose ce jeudi soir une demande à la préfecture pour rouvrir quatre marchés dès la semaine prochaine. Des mesures drastiques de distanciation sociale seraient mises en place.

Brest va demander une dérogation préfectorale pour rouvrir quatre de ses marchés
Brest va demander une dérogation préfectorale pour rouvrir quatre de ses marchés © Radio France - Sixtine Lys

La ville de Brest veut rouvrir quatre de ses marchés dès la semaine prochaine : une demande de dérogation va être envoyée au préfet du Finistère ce jeudi soir. 

Des entrées filtrées et 15 étals max

La ville souhaite rouvrir les marchés de Bellevue le jeudi, Lambézellec le vendredi, les Quatre-Moulins le samedi ainsi que Kérinou le mardi. "Le marché du samedi à Kérinou ne reprendra pas pour l'heure, indique Yann Guével, adjoint à la tranquillité urbaine, car les producteurs bio se sont organisés avec un système de drive qui fonctionne bien. Mettre en place un roulement pour les étals ne leur rendrait pas service".

La sécurité serait renforcée pour la tenue de ces marchés. Un cheminement serait mis en place avec du gel hydroalcoolique à disposition à l'entrée, ainsi que des distances de sécurité matérialisées au sol. Seuls 15 étals et 100 personnes au maximum sont autorisés par le préfet du Finistère sur les marchés du département : un espacement minimal est donc aussi prévu pour les vendeurs. "Si on a plus de 15 commerçants qui souhaitent s'installer par marché, on établira un roulement chaque semaine", précise Yann Guével.

Pas de réouverture pour Saint-Louis

Quant au plus grand marché brestois, impossible pour l'heure de le rouvrir estime l'élu : "on n'est _pas sûr que ce soit raisonnable d'un point de vue sanitaire_, explique-t-il. Sur chaque marché, ça nous demande cinq fois plus de personnel pour assurer la sécurité, donc c'est compliqué". Difficile aussi de ne laisser s'installer que 15 étals quand il y a d'ordinaire plusieurs dizaines chaque dimanche.

"La réouverture du marché de Saint-Louis se fera en fonction de l'évolution du cadre réglementaire, potentiellement après le 11 mai", précise Yann Guével. Celle des petits marchés n'est pas au programme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess