Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brest, Quimper et Concarneau peuvent désormais bénéficier du dispositif Pinel pour soutenir l'immobilier

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Les députés ont voté un amendement pour permettre à plusieurs villes du Finistère de bénéficier du dispositif Pinel comme en profitent déjà Rennes et Saint-Malo.

Façade d'un immeuble en construction
Façade d'un immeuble en construction © Radio France - Catherine Grain

La métropole de Brest, Concarneau, Quimper... Plusieurs villes finistériennes peuvent de nouveau bénéficier du "dispositif Pinel" pour soutenir l'immobilier. Il s'agit d'un dispositif de défiscalisation pour les particuliers qui construisent en vue de louer.  Un amendement spécifique a été voté à l'Assemblée Nationale jeudi dernier. La fédération du BTP du Finistère s'est battue pour car "il y a toujours des besoins de logements et des logements de qualité sur Brest et sa région", affirme Jean-Charles Le Borgne, le président de la fédération. 

Et la Bretagne était déséquilibrée : "On n'avait que Rennes et Saint-Malo éligibles au dispositif Pinel, c'était problématique. Il ne faut pas perdre de vue qu'il faut garder des emplois dans la région pour éviter aux gens de faire des kilomètres pour aller sur leur lieu de travail. Ça va  soutenir l'emploi dans le BTP. Le logement représente 50% de l'activité dans le bâtiment, donc c'est important... Et tout ce qui est incitatif pour le bâtiment, c'est bon !" 

le dispositif Pinel est un accélérateur de projets

Reste le problème du coût, pour le contribuable : "La Cour des comptes dit que ça coûte cher, mais ça ne coûte pas si cher que ça... Il y a de nouveaux rapports qui le montrent !" Mais que faire après 2021, lorsque le dispositif s'arrêtera ? "On espère que ce dispositif va évoluer, _pourquoi pas un Pinel II_, pour prendre en compte les besoins du territoire. Ça pourrait se transformer en subventions peut-être"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu