Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : vers des ruptures de stock dans les magasins Carrefour suite au blocage de plateformes ?

Depuis mercredi 7 avril, des grévistes filtrent la plateforme Carrefour du Rheu (Ille-et-Vilaine) et bloquent celle de de Ploufragan (Côtes d'Armor), dans le cadre d'un appel national de la CGT. Selon le syndicat, cette mobilisation pourrait impacter les rayons des magasins Carrefour bretons.

La totalité des salariés de la plateforme de Ploufragan (Côtes d'Armor) sont en grève "illimitée" depuis ce jeudi matin.
La totalité des salariés de la plateforme de Ploufragan (Côtes d'Armor) sont en grève "illimitée" depuis ce jeudi matin. - Alain Mahé

"Il y aura des ruptures de stock dans tout le Grand Ouest, c'est évident ! On est à flux tendu, ça va se ressentir très vite", affirme Alain Mahé, délégué CGT pour la plateforme Carrefour de Ploufragan (Côtes d'Armor), où une grève illimitée a démarré jeudi 8 avril. La totalité des employés suivent le mouvement. Au Rheu (Ille-et-Vilaine), 80% des équipes de nuit étaient mobilisées au soir du mercredi 7 avril.

Dans les rayons frais, brasserie et épicerie

Dans cette plateforme près de Rennes, les camions continuent d'être filtrés ce jeudi matin par une trentaine de grévistes. Des "perturbations" sont attendues "dans les rayons frais" selon Manuel Primault, délégué CGT. Les rayons brasserie et épicerie pourraient également connaître des ruptures de stock suite au blocage de la plateforme de Ploufragan. 

Une trentaine de salariés de la plateforme du Rheu (Ille-et-Vilaine) tiennent le piquet de grève ce jeudi matin. 80% des équipes de nuits étaient en grève.
Une trentaine de salariés de la plateforme du Rheu (Ille-et-Vilaine) tiennent le piquet de grève ce jeudi matin. 80% des équipes de nuits étaient en grève. - Manuel Primault

"D'autant que les blocages ont commencé dès la semaine dernière", ajoute Alain Mahé. Il demande une reprise des négociations annuelles sur les salaires. Un accord a été trouvé fin mars avec le syndicat majoritaire FO : une augmentation de 20 euros brut par mois. "C'est la plus petite hausse de salaire depuis 20 ans alors que les résultats du groupe Carrefour n'ont jamais été aussi importants en 20 ans, lance Alain Mahé. Nous n'avons pas arrêté de travailler depuis le début de la pandémie et lorsqu'il faut passer aux remerciements, il n'y a plus personne."

Désaccord sur les primes 

Un premier week-end de mobilisation a eu lieu samedi 3 avril avec des débrayages dans certains magasins, comme à Rennes dans le centre commercial Alma. Les grévistes demandent la reconduction en 2021 de la prime Macron, qui peut atteindre les 2.000 euros pour ces salariés de la "deuxième ligne". 

Les grévistes CGT se réunissent dans les deux plateformes bretonnes ce jeudi après-midi pour décider de la suite du mouvement.
Les grévistes CGT se réunissent dans les deux plateformes bretonnes ce jeudi après-midi pour décider de la suite du mouvement. - Alain Mahé

De son côté, le groupe Carrefour répond qu'une prime d'intéressement et de participation de 1.350 euros en moyenne sera proposée. Elle est en hausse de 17% par rapport à 2020, ce que conteste Alain Mahé. "Cette prime est réduite d'année en année et les salariés aux plus petits revenus recevront 600 euros."

15 des 23 plateformes nationales en grève

Plusieurs réunions ont eu lieu avec la direction du groupe Carrefour, à Paris. La dernière, mercredi 7 avril, n'a pas convaincu les syndicats. Le mouvement de grève pourrait être reconduit ce jeudi après-midi. 15 des 23 plateformes de logistiques Carrefour en France sont concernées selon la CGT, seulement trois selon la direction qui compte "une vingtaine de grévistes" dans tout le pays. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess