Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : la "prime Macron" versée aux salariés de la Cooperl

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

En cette fin d'année, les salariés de la Cooperl ont reçu une prime exceptionnelle de 500 euros. Il s'agit de la "prime Macron" instaurée après la crise des "gilets jaunes". Une bonne surprise pour les 4.300 salariés du groupe en Bretagne.

Tous les sites bretons de la Cooperl vont bénéficier de cette aide.
Tous les sites bretons de la Cooperl vont bénéficier de cette aide. © Maxppp - Claude Prigent

Une belle surprise avant les fêtes pour les 4.300 salariés des sites de la Cooperl en Bretagne. Ils viennent de recevoir une prime de 500 euros. Il s'agit de la fameuse "prime Macron", mise en place l'an dernier après la crise des "gilets jaunes".

Une décision qui peut paraître étonnante, alors que cette année le leader français de la production porcine a écopé d'une amende de 35,5 millions pour entente sur les prix avec d'autres industriels et que sa direction évoquait cet été un plan de restructuration.

Pour la déléguée CFDT de la Cooperl à Lamballe, Marie-Jeanne Menier, c'est une bonne surprise. "Au regard de toute la communication faite cette année autour de l'amende, on ne s'attendait pas à avoir cet argent, mais c'est une bonne nouvelle", estime la syndicaliste. "Il faut toutefois ajouter que d'après les comptes qui nous ont été présentés récemment, la Cooperl ne s'est jamais aussi bien portée."

Des menaces de restructuration

"Les salariés accueillent cette nouvelle avec plaisir, évidemment. L'année a été difficile pour tout le monde. Nous avons été là pendant toute la période du Covid. Cette prime est méritée", ajoute Emmanuel Renault, délégué syndical CFDT. En mars, la direction de la Cooperl avait annoncé la mise en place d'une prime de 150 euros par mois pour les salariés présents sur ses sites.

"On va quand même rester vigilants, car les menaces de restructuration existent. On craint surtout la mécanisation des sites et des changements importants pour les salariés. On devra être présent à ce moment-là", conclut Marie-Jeanne Menier. Sollicitée, la direction de la Cooperl, n'a pour le moment pas donné suite à notre demande d'interview.

Défiscalisable, la "prime Macron" est réservée aux salariés dont la rémunération est inférieure à trois fois le montant du Smic.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess