Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bretagne : légère baisse du chômage au troisième trimestre

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a diminué de 0,4% au troisième trimestre de l'année en Bretagne. Les chômeurs qui exercent une petite activité sont également moins nombreux.

Photo d'illustration Pôle Emploi
Photo d'illustration Pôle Emploi © Radio France - Maxppp

Région Bretagne, France

La Bretagne suit la tendance. Comme au niveau national, le chômage a légèrement baissé dans la région au troisième trimestre de l'année 2019 selon les chiffres publiés ce vendredi 25 octobre par la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi). Le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité a diminué de 0,3% entre juillet et septembre. Quelques 400 personnes sont sortis des fichiers de Pôle Emploi. Sur un an, comme au niveau national, la baisse est de 2,4%.

Un plus fort fléchissement dans les Côtes-d'Armor

D'après les chiffres communiqués, Pôle Emploi recensait 141.860 chômeurs sans aucune activité dans la Région à la fin du troisième trimestre. Ils étaient 262.900 en ajoutant les demandeurs d'emploi qui exercent une activité réduite. C'est dans les Côtes-d'Armor que la baisse a été la plus importante (-0,6%), devant le Finistère (-0,5%), le Morbihan (-0,2%) et l'Ille-et-Vilaine qui affiche un taux stable. 

Durant cette période, le chômage des hommes âgés de 25 à 49 ans n’exerçant aucune activité a plus fortement baissé que les autres (-1,2%). Les demandeurs d'emploi inscrits depuis moins d'un an, plus nombreux dans la région, semblent avoir ont eu plus de facilité à retrouver un emploi. A noter que 350 chômeurs se sont inscrits sur les listes de Pôle Emploi à la suite d'un licenciement économique lors du dernier trimestre. Une hausse de 12,9% par rapport second trimestre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu