Infos

Bretagne : manifestations contre l'écotaxe

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Breizh Izel samedi 12 octobre 2013 à 19:22

Les gendarmes mobiles ont riposté à des jets d'oeufs, tomates et cartons enflammés par des tirs de grenades lacrymogènes
Les gendarmes mobiles ont riposté à des jets d'oeufs, tomates et cartons enflammés par des tirs de grenades lacrymogènes © Radio France - - Hervé Cressard

Plusieurs mobilisations contre l'écotaxe eu lieu samedi Bretagne notamment à Pont-de-Buis, dans le Finistère, et à Lanrodec, dans les Côtes-d'Armor. Les milieux économiques et agricoles protestent contre cette nouvelle taxe sur le transport routier qui doit entrer en vigueur au 1er janvier prochain.

L'opération coup de vent a bien eu lieu, mais les portiques écotaxe ne se sont pas envolés !

A Pont-de-Buis, environ 450 opposants, éleveurs, industriels, salariés de coopératives ont défilé sur la RN 165, mais ils ont été stoppés par un cordon de gendarmes mobiles au pied du portique.

Des barrières anti-émeutes avaient été installées sur la RN 165 à Pont-de-Buis - Radio France
Des barrières anti-émeutes avaient été installées sur la RN 165 à Pont-de-Buis © Radio France - - Hervé Cressard
Après un face-à-face et un pique-nique, les gendarmes ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes à des jets de tomates et de cartons enflammés.

Manifestation contre l'écotaxe à Pont-de-Buis

La manifestation a été plus calme sur la RN 12, dans les Côtes d'Armor, sous le portique de Lanrodec, près de Guingamp. 160 manifestants ont mené une opération escargot dans les deux sens de circulation avant de se rassembler à quelques dizaines de mètres du portique.

Manifestation contre l'écotaxe à Lanrodec

A Lanrodec, les manifestants sont symboliquement passés sous le portique au moment de la dispersion - Radio France
A Lanrodec, les manifestants sont symboliquement passés sous le portique au moment de la dispersion © Radio France - - Nicolas Blanzat
Tous les manifestants ont promis de revenir à la charge dans les prochaines semaines.

Partager sur :