Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Brexit : 130 entreprises britanniques déjà arrivées en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Alors que le Royaume-Uni quitte officiellement l'Union européenne ce 31 janvier à minuit, la région Ile-de-France se mobilise depuis plusieurs années pour tenter d'attirer chercheurs, financiers et entreprises britanniques. Une opération séduction qui a déjà commencé à porter ses fruits.

Franck Margain, président de l'agence Choose Paris Région.
Franck Margain, président de l'agence Choose Paris Région. © Radio France - Nicolas Olivier

Le Brexit peut-il profiter à l'Ile-de-France ? Indéniablement oui selon Franck Margain, président de l'agence Choose Paris Région, invité ce vendredi de France Bleu Paris. Le conseiller régional (LR), mandaté pour jouer les VRP et attirer les investisseurs britanniques annonce que 283 entreprises sont potentiellement intéressées par une relocalisation en région parisienne. Parmi elles, 130 sont déjà arrivées avec pas moins de 5.500 emplois dans leurs bagages. L'agence table sur un potentiel de 10.000 emplois. 

Emulation

Au sein même de la région, plusieurs collectivités sont en concurrence pour attirer ces nouvelles implantations. Une saine émulation pour Franck Margain.

"Sur Plaine Commune y'a le lien évident avec Roissy, à Saclay le pool d'ingénieurs, sur Marne-la-Vallée l'industrie du tourisme autour de Disney, les studios de cinéma vers Saint-Denis, le pôle médical d'Evry... Je crois que ce n'est pas une concurrence c'est une émulation de talents, de spécialités. La région n'est pas polycentrique, ce n'est pas que Paris, c'est l'ensemble du tissu francilien." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess