Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Brexit : l'inquiétude des Britanniques dans le Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le Brexit l'a emporté au Royaume-Uni qui va donc quitter l'Union européenne. Dans le Gard, les ressortissants britanniques ont suivi les résultats de près et ils se disent très inquiets pour l'avenir.

Les britanniques disent "Good Bye" à l'Europe
Les britanniques disent "Good Bye" à l'Europe © Maxppp - maxxppp

Nîmes, France

Ils vivent pour la plupart depuis des années dans le Gard, mais ont gardé des attaches avec leur pays.

Les ressortissants britanniques installés dans le département ne cachent pas leurs inquiétudes ce vendredi matin après les résultats du référendum organisé outre-Manche. Le Brexit l'a emporté avec 51,9% des suffrages, le Royaume-Uni va donc sortir de l'Union européenne. Une page se tourne.

Pour Mike Sutton qui vit à Uzès depuis 25 ans, c'est une "très mauvaise nouvelle pour la Grande-Bretagne et pour l'Europe". Mike craignait déjà cette issue depuis quelques jours mais il voulait croire que son pays allait garder les pieds dans l'Europe.

C'est une énorme erreur, je me réveille avec un sentiment complètement négatif, Mike

Mike Sutton vit à Uzès depuis 25 ans

De son Robin Vaxhal, le président de l'association des britanniques de Nîmes est aussi très déçu pour lui son pays va droit à la catastrophe. Il ne s'attendait à ce résultat. Il s'inquiète surtout pour les retraités britanniques qui vivent dans le Gard.

D'après lui les pensions vont diminuer ce qui va compliquer leur quotidien.  Il est même persuadé que certains vont demander la nationalité française.

Robin Vaxhal président de l'association des britanniques de Nimes

Si les britanniques qui vivent dans le Gard eux sont surpris par ce résultat, le député européen gardois Franck Proust lui n'est pas très étonné "c'est pas les 3 mois pro-européenne qui auraient pu changer les choses". Franck Proust pense maintenant à l'avenir "nous avons deux ans pour préparer ce divorce".

Franck Proust député européen gardois

Choix de la station

France Bleu