Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Brexit

Brexit : la filière pêche entre colère et rodage, à Boulogne-sur-Mer

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Quinze jours après le Brexit, tout n’est pas réglé. Les pêcheurs boulonnais n'ont toujours pas reçu leurs licences pour aller dans les eaux anglaises. Mais les choses avancent vers une normalisation de l’activité à Capécure, notamment sur les importations de poisson britannique.

Les bateaux boulonnais n'ont toujours pas reçu leurs licences pour aller pêcher dans les eaux anglaises
Les bateaux boulonnais n'ont toujours pas reçu leurs licences pour aller pêcher dans les eaux anglaises © Radio France - Matthieu Darriet

Une centaine de bateaux est concernée, dans les Hauts-de-France, par une demande de licence de pêche dans les eaux anglaises. La liste vient de partir à Paris, puis direction Bruxelles et enfin Londres. Les formalités post-Brexit sont longues, alors que la promesse était de deux à trois jours de délai.

En attendant les licences pour aller dans les eaux anglaises, la cohabitation est difficile dans le Détroit, souligne Olivier Leprêtre, le Président du Comité régional des pêches.
En attendant les licences pour aller dans les eaux anglaises, la cohabitation est difficile dans le Détroit, souligne Olivier Leprêtre, le Président du Comité régional des pêches. © Radio France - Matthieu Darriet

En attendant, la cohabitation est difficile dans le détroit du Pas-de-Calais, avec les Néerlandais, les Belges et les Allemands. Et parallèlement, les Boulonnais passent à côté d’une belle saison. Olivier Leprêtre est le président du Comité régional des pêches : "En janvier-février, bien souvent les encornets passent dans la zone anglaise. Or c'est un produit très fin, très demandé dans les pays du sud de l'Europe. C'est une grosse perte de chiffres d'affaires, en très peu de temps." 

Du mieux pour les importations

L’accord de Brexit a permis d’éviter les droits de douanes, qui auraient pu atteindre 22% sur certains poissons. Mais les formalités, très lourdes, demeurent. Ce qui ralentit les importations. La semaine dernière un transporteur anglais a préféré suspendre ses passages de frontière, car il y avait trop de couacs. Ce sont 30 camions qui ne sont donc pas arrivés à Boulogne.

Il y a encore des camions qui restent bloquer jusqu'à une journée à la frontière, mais ça va mieux, observe Aymeric Chrzan, secrétaire général du syndicat des mareyeurs de Boulogne.
Il y a encore des camions qui restent bloquer jusqu'à une journée à la frontière, mais ça va mieux, observe Aymeric Chrzan, secrétaire général du syndicat des mareyeurs de Boulogne. © Radio France - Matthieu Darriet

Aymeric Chrzan est le secrétaire général du Syndicat des mareyeurs : "Il y a des documents qui sont parfois mal remplis, il y a parfois des informations qui manquent et puis il y a le temps nécessaire pour rentrer les informations dans le dispositif de la frontière intelligente. Or certains services n'ont pas assez de personnel, côté anglais. La plupart des camions arrivent dans les temps, mais d'autres restent bloqués quelques heures voire une journée entière."

Il faut encore que tout ça se mette en place, si on veut recouvrer la fluidité dont on a besoin en matière de produits frais.

Et côté exportations de produits boulonnais, ça coince aussi, notamment à cause d’un "certificat de capture" qu’il faut faire signer au capitaine du bateau. Or, il est souvent reparti en mer, quand la question se pose.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess