Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Brexit

Brexit : les viticulteurs berrichons préfèrent voir le verre à moitié plein

-
Par , France Bleu Berry

Vendredi, à minuit, le Royaume-Uni ne fera plus partie de l'Union Européenne. Un départ qui suscite des inquiétudes en Berry, notamment chez les viticulteurs. L'Angleterre est le second marché à l'export des vins du Centre Loire et notamment de l'appellation Sancerre.

Le Royaume-Uni est le 2eme marché pour les vignobles du Centre Loire
Le Royaume-Uni est le 2eme marché pour les vignobles du Centre Loire © Radio France - Michel Benoit

Les viticulteurs du Centre Loire ont exporté 3,6 millions de bouteilles, l'an dernier vers le Royaume-Uni. . La crainte, c'est que les Anglais instaurent des taxes sur le vin français. Pas de panique, cependant pour l'instant. Les Britanniques et l'union européenne ont prévu un an de discussion. Une période transitoire durant laquelle rien ne change. Le risque, ce serait que le gouvernement de Boris Johnson décide d'instaurer des taxes sur les vins français dont ils sont exemptés aujourd'hui dans le cadre de l'union douanière : " Pour l'instant, le marché reste stable. Il n'y a pas d'inquiétude. Les échanges persistent, précise Rosalinde Jaarsma, directrice du bureau interprofessionnel des vins du Centre Loire. Après, il faut savoir que le Royaume-Uni produit du vin, mais très peu. Ils sont donc dépendants des importations. Et donc, il faudra voir s'ils instaurent des règles et des taxes différentes selon les pays. Par exemple avec les pays du commonwealth où ils pourraient avoir des taxes moins importantes que pour des pays tels que la France." 

Les exportations françaises de vin vont-elles pâtir du Brexit ?
Les exportations françaises de vin vont-elles pâtir du Brexit ? © Radio France - Michel Benoit

L'inquiétude des viticulteurs se porte plus sur les Etat-Unis. Donald Trump a menacé de taxer à 100 % les bouteilles françaises en rétorsion au projet européen de taxe GAFA. Le jeu s'est un peu calmé, mais la menace existe toujours, malgré des effets négatifs possibles aussi pour les Etats-Unis, estime Rosalinde Jaarsma : " Si les Etats-Unis décidaient d'appliquer cette taxe à 100 %, il y aurait un risque énorme de perte d'emplois pour les professionnels des CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants), chez les importateurs. Effectivement, l'inquiétude, elle est surtout là. Il faut savoir que le marché américain est notre premier marché à l'export." Les Etats-Unis qui imposent déjà depuis l'automne une taxe de 25 % sur chaque bouteille européenne en rétorsion aux aides perçues par Airbus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess