Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bridgestone : une marche pour soutenir les 863 salariés de Béthune est organisée le 4 octobre

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Depuis l'annonce de la fermeture de l'unique site français du fabricant japonais de pneumatiques, les salariés de Bridgestone à Béthune sont restés très discrets. L'intersyndicale appelle à une marche de soutien ce dimanche 4 octobre.

Ils n'ont pas manifesté malgré l'annonce de la fermeture de leur usine, les salariés de Bridgestone à Béthune appellent à une marche de soutien
Ils n'ont pas manifesté malgré l'annonce de la fermeture de leur usine, les salariés de Bridgestone à Béthune appellent à une marche de soutien © Radio France - Nicolas Mathias

L'annonce est tombée comme un couperet le 16 septembre dernier, en début de matinée, et elle a été diffusée en vidéo à travers les différents ateliers de l'usine béthunoise: le fabricant de pneus japonais Bridgestone a décidé de fermer purement et simplement son seul site français.

Depuis les soutiens se multiplient, venus de toute part, des politiques de tous bords, une pétition en ligne lancée par la ville de Béthune a recueilli plus de 41 mille signatures, mais les salariés, eux, restent discrets et continuent de travailler. Un calendrier de négociations a été établi qui réunira la direction et les organisations syndicales.

Pour la première fois en deux semaines de mobilisation tous azimuts, l'intersyndicale du site béthunois appelle à une grande marche de soutien ce dimanche 4 octobre. "Sans étiquette syndicale ou politique" précise l'appel qui veut mobiliser les salariés et leurs familles, mais aussi tous les habitants du secteur.

Une mobilisation à laquelle s'associent la ville mais également la communauté d'agglomération dont les élus devaient voter ce mardi soir une motion de soutien aux salariés. "L'idée c'est de montrer que nous sommes toujours derrière eux" précise Olivier Gacquerre, le maire et président de l'intercommunalité. "On veut rendre hommage à leur dignité, ils sont présents et continuent de travailler tout en respectant leur outil de travail, comme ils l'ont toujours fait". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess