Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Brive : Axioma obtient l'homologation de deux produits et va créer son usine de production

lundi 15 avril 2019 à 5:33 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Axioma va enfin pouvoir commercialiser ses produits. Deux d'entre eux viennent d'obtenir l'autorisation de mise sur le marché. L'entreprise briviste va donc se lancer dans la phase de production avec la création d'une usine et des recrutements.

Anthony Bugeat a mis 6 ans et a investi un peu plus de 700 000 euros en recherche avant d'obtenir l'homologation de ses deux produits
Anthony Bugeat a mis 6 ans et a investi un peu plus de 700 000 euros en recherche avant d'obtenir l'homologation de ses deux produits © Radio France - Philippe Graziani

Brive-la-Gaillarde, France

Créée il y a 6 ans à Brive par Anthony Bugeat, Axioma a développé une gamme de biostimulants à base de plantes pour l'agriculture, tous compatibles avec l'agriculture biologique. Ses produits permettent de réduire surtout l'emploi des engrais et pesticides. Ce sont deux d'entre eux qui viennent donc enfin d'être homologués. "le Graal" précise Anthony Bugeat. D'autant que d'autres produits devraient suivre d'ici la fin de l'année espère le jeune patron. "Aujourd'hui c'est "Activ'Nutrition" prairie verte et gazon pour les complexes sportifs par exemple, mais ça nous donne accès à de nouvelles homologations qui seront sur la vigne, les céréales et le maraîchage".

Une usine et 50 emplois

Anthony Bugeat a choisi de ne pas créer de marque commerciale pour vendre en direct. Il souhaite trouver plutôt des partenaires industriels qui intégreront ses produits aux leurs, sous marque blanche donc. Il est aussi à la recherche de partenaires financiers pour lever les fonds nécessaires à son développement. 3 millions d'euros. Car il lui faut passer à la phase de production. Il va créer une usine. Celle-ci devrait être construite sur le site de Brive-Laroche. Il espère commencer les travaux dès cette année pour une ouverture au 1er janvier 2021 au plus tard. Anthony Bugeat annonce également la création de 50 emplois d'ici trois ans. Les premiers, une douzaine, devraient être effectifs dès le second semestre.