Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Brive : un bureau de La Poste va fermer en centre-ville

mardi 24 juillet 2018 à 18:36 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Le bureau de La Poste de l'avenue Pierre Sémard, à Brive, va fermer à l'automne. La direction l'a fait savoir aux syndicats qui ont organisé une signature de pétition, ce mardi, pour en informer les usagers et dire leur opposition.

Une signature de pétition s'est tenue ce mardi devant le bureau de La Poste de l'avenue Pierre Sémard, à Brive
Une signature de pétition s'est tenue ce mardi devant le bureau de La Poste de l'avenue Pierre Sémard, à Brive © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Après les bureaux de La Poste à la campagne, ce sont désormais les villes qui sont touchées par les fermetures. A Brive, le bureau de l'avenue Pierre Sémard (sur l'avenue de Bordeaux) fermera "début novembre" selon les syndicats. Après avoir réduit l'ouverture uniquement le matin depuis février dernier, la direction de La Poste a fait savoir aux organisations syndicales que ce bureau de plein exercice baisserait le rideau à l'automne.

"Un des bureaux qui fonctionnent le plus du département"

C'est la raison pour laquelle les délégués syndicaux ont fait signer une pétition aux usagers, ce mardi. La Poste, par le voix de son service communication, parle d'un "projet d'évolution et de transformation pour proposer l'offre la plus complète et la plus efficace" sur le secteur. Il est rappelé que le bureau de Tujac, à deux kilomètres de là, a rouvert l'après-midi et que "l'entreprise compose en fonction de la fréquentation et de la dynamique des quartiers". Il y aura toujours une présence à Pierre Sémard assure La Poste, "mais sous une autre forme qui reste encore à définir." 

"Projet d'évolution et de transformation"

"C'est un des bureaux qui fonctionnent le plus parmi tous ceux du département en nombre de fréquentation" conteste Jean-François Chaudières, secrétaire général de la CGT La Poste. "Supprimer un bureau de plein exercice, ce n'est pas une réorganisation à nos yeux. Ils ont fait un appel à candidatures pour voir si un commerçant voulait prendre les instances d'un bureau de poste. Il n'y aura plus moyen de venir retirer de l'argent sur ses comptes dans ce commerce là. _Ni de faire des mandats ou des choses comme ça_. Ce sera du basique qui sera assuré, c'est tout." Il se montre inquiet pour l'avenir d'un autre bureau de la ville, celui de l'avenue Georges Pompidou, où la pétition a pu être signée ce mardi après-midi. Une nouvelle action est prévue ce jeudi matin, cette fois devant la grande Poste de Brive.