Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Brive : vers l'extension d'une carrière pour répondre à l'activité florissante de l'entreprise Lachaux

mercredi 22 novembre 2017 à 19:46 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Le conseil municipal de Brive vient de voter une délibération favorable à l'extension de la carrière en question, et la mise en compatibilité du plan local d'urbanisme.

L'entreprise Lachaux veut pérenniser son activité de blocs de béton empilables
L'entreprise Lachaux veut pérenniser son activité de blocs de béton empilables - capture écran Google Street View

Brive-la-Gaillarde, France

Elle est située au lieu-dit "Lissoulière" sur la route qui va de Brive à Chasteaux, tout près de l'autoroute A20. Et la carrière appartenant à l'entreprise Lachaux, basée à Saint-Pantaléon-de-Larche, pourrait bien s'agrandir dans les mois qui arrivent. Le conseil municipal de Brive vient en tout cas de donner son feu vert pour l'extension de cette carrière de sable, avec mise en compatibilité du plan local d'urbanisme pour pouvoir le faire.

Les blocs de béton empilables rencontrent le succès

Pour l'entreprise Lachaux, cela est rendu nécessaire grâce au succès d'un des produits qu'elle commercialise : les Bblox, des blocs de béton empilables et comparables à des Lego. Vincent Lachaux, le directeur général, s'est associé pour acheter la licence exclusive d'exploitation en France de ce concept venu des Etats-Unis, qui offre de nombreuses possibilités pour faire des murs. Il vient d'ailleurs, grâce à ces blocs de béton, de finir finaliste du prix de l'innovation catégorie bâtiment / travaux publics au salon des maires, où il se trouve en ce moment. Sauf que la matière première, le sable en l'occurrence, commence à manquer dans le gisement existant exploité depuis près de 50 ans. D'où cette demande d'extension, "quasiment vitale pour pérenniser l'activité", dit-il.

Un site en partie en zone naturelle

La carrière, étendue sur un peu plus de 11 hectares aujourd'hui, passerait, dans l'attente de toutes les autorisations, à plus de 26 hectares dans les années à venir. Face aux interrogations d'une partie de l'opposition à Brive, notamment en matière environnementale car le site se trouve en partie en zone naturelle remarquable, Vincent Lachaux tient à rassurer. "Nous ne pouvons pas accéder à ces zones car elles ne sont pas compatibles avec la géologie et la typologie du terrain : le front de taille est trop abrupt. On ne les exploitera pas. Et puis, de toute façon, il faut savoir qu'on travaille avec les services de l'Etat et on n'est pas amené à faire tout et n'importe quoi." A ce jour, l'entreprise emploie une trentaine de salariés dont quatre sont exclusivement affectés à la production de blocs de béton.